Dans cette période de l’année, tout nous pousse à rester au chaud à la maison plutôt que de jardiner… Mais attention, dès les premiers beaux jours, les choses vont s’accélérer dans le jardin ! Alors autant prendre un peu d’avance ! Tour d’horizon des travaux d’hiver au jardin

 

Les travaux de jardinage en hiver

  • Poireaux : si vous jardinez dans le Midi ou près du littoral atlantique, vous pouvez semez du poireau précoce, dans un coin de châssis.jardinage-hiver-semis-radis

Tracez des petits sillons profonds d’un centimètre et répandez les graines noires, assez clair. Recouvrez ensuite de terreau ou de sable, et arrosez copieusement. La levée prend souvent trois semaines, mais le plant sera bon à repiquer en mars, pour une récolte en juillet-août, avec le Jaune du Poitou.

  • Radis : semez sous châssis également du radis primeur adapté à cette culture. Profitez d’une période de redoux, et n’oubliez pas de disposer quelques appâts contre les petites limaces noires, toujours dangereuses. Éclaircissez le semis en laissant un plant tous les 5 cm, sinon il ne poussera que des feuilles.

Couvrez les emplacements de vos futurs semis avec des bâches plastiques ou des voiles de forçage. La terre fraîchement bêchée ne se tassera pas sous l’effet des pluies, et elle sera fin prête quand vous commencerez les premiers semis, et déjà un peu réchauffée. Cela n’a l’air de rien, mais quelques degrés gagnés, c’est une semaine de précocité !

  • Arbres : rendez-vous chez le pépiniériste si vous souhaitez acheter des arbres fruitiers pour vous constituer un vrai verger de pays. Il connaît bien les variétés et vous orientera vers les arbres adaptés à votre jardin. Apportez un peu de terre du jardin pour qu’il juge de sa qualité. C’est important pour les porte-greffes.

Vérifiez les attaches et les divers tuteurs. Parfois les arbres ont tellement grossi que leur écorce frotte et s’abîme. Ou alors ce sont des rosiers grimpants dont seules les branches mortes tiennent encore à l’armature.

  • planter-ail-jardin-hiverPlantations d’hiver : plantez l’ail rose et les échalotes, en profitant d’une période pas trop froide. Enfoncez les bulbes après avoir préparé un avant-trou avec le doigt, de façon à ne pas abîmer la base des bulbes. Ne les disposez jamais sur une planche ayant déjà produit des oignons ou de l’ail les deux années précédentes. Pas besoin de compost ou de fumier.

Semez dès le début janvier vos pois de senteur, soit directement en godets, à trois graines par pot, soit en terrines, en espaçant les graines de 5 cm en tous sens. Disposez pots et terrines sous châssis froid ou en serre. La levée prend trois semaines et les plants seront bons à mettre en place en mars. Plus vous tardez, moins beaux seront vos pois de senteur. Arrosez une fois par semaine, et couvrez d’un voile s’il gèle très fort.

Plantez framboisiers, mûres et groseilliers, c’est le bon moment. Ils peuvent constituer un excellente petite haie au bord d’un potager de campagne.

Vous aimerez aussi :