La motorisation de portail offre un confort considérable. Plus besoin de sortir de votre voiture pour l’ouvrir ; un luxe très appréciable surtout par mauvais temps ! Sans compter que votre portail résistera mieux aux tentatives d’effraction et facilitera grandement l’accès à votre propriété aux personnes à mobilité réduite.

Motorisation pour tous les portails ?

La grande majorité des portails est motorisable, seuls de rares modèles sont indiqués “non motorisables” par les fabricants. En règle générale, on peut installer une motorisation de portail sur un portail manuel en bon état, que l’on manipule sans effort.

Une arrivée d’électricité est nécessaire pour poser un automatisme de portail. Cela qui peut impliquer de faire appel à un électricien pour réaliser votre projet.

Selon le poids du portail et donc la puissance du moteur requis, une arrivée de 220 volts peut être nécessaire. Si 12 ou 24 volts suffisent, vous pouvez opter pour une motorisation de portail solaire, écologique et sans besoin de raccordement électrique.

Enfin, n’oubliez pas les diverses options qui peuvent agrémenter votre portail électrique : une télécommande, une alarme ou un éclairage intégré…

Le choix du système de motorisation de portail lui-même se fait selon le type de portail que vous possédez : portail à battants ou portail coulissant.

Quelle motorisation pour un portail battant ?

la motorisation de portail a bras articules est adaptee aux portails battants

Il existe pas moins de 5 options de motorisation pour un portail à battants.

  • La motorisation de portail à bras est la plus répandu puisqu’il s’agit du système recommandé lorsqu’on ajoute un automatisme sur un portail existant. Il reproduit le mouvement du bras humain pour une ouverture douce et peu bruyante qui nécessite néanmoins une arrivée d’électricité de 220 Volts.
  • L’automatisme de portail à vérin, comme son nom l’indique, exerce une très grande force, notamment sur les gonds. Il est réservé aux portails rigides en acier ; les matériaux comme le PVC ou l’aluminium auront tendance à se déformer sous son action. Nécessitant une arrivée de 220 Volts, c’est la solution idéale pour les portails très lourds.
  • La motorisation de portail à roue est préconisée si votre portail est installé en pente. Peu esthétique puisque tout le mécanisme est visible, cette solution peut néanmoins fonctionner au solaire car elle n’a besoin que d’une arrivée de 12 ou 24 Volts.
  • La motorisation de portail enterrée est la plus esthétique (pas de bras ni de vérin apparents), très robuste, mais exige des travaux de maçonnerie et doit être installée par un professionnel. Autre avantage : un gain de place important par rapport aux systèmes à bras par exemple.

Enfin, la dernière possibilité pour un portail battant est l’automatisme de portail intégré, qui implique donc l’achat du portail entier. Il présente les mêmes avantages que le système enterré sans ses inconvénients puisqu’il n’engage pas de travaux de maçonnerie.

Quelle motorisation pour un portail coulissant ?

Les portails coulissants ont moins de possibilités quant à leur motorisation. En règle générale, c’est la motorisation de portail avec rail au sol qui est privilégiée, car le mouvement fixe dans l’axe du portail tend à préserver sa structure.

Il s’agit d’installer un cheminement doté d’un socle pour y intégrer le moteur, ce qui implique des travaux de maçonnerie. Une solution qui convient aux portails imposants et lourds (acier, bois massif…), ce que ne permet pas la seconde option : le système de guidage.

Cette motorisation de portail autoportante n’impose pas de chantier pour son installation puisqu’il n’y a pas de rail au sol, mais ne convient qu’aux portails légers et peu encombrants, en aluminium par exemple.

 

Enregistrer

Vous aimerez aussi :