Chaque année, des millions de sapins sont sacrifiés pour rendre nos Noëls plus gais. Ils finissent en squelettes desséchés, perdant leurs dernières aiguilles sur un trottoir.

Pour rendre ce sacrifice moins inutile, choisissez un sapin en motte. Vous le paierez plus cher mais vous pourrez le replanter au jardin après les fêtes. Vous aurez alors le plaisir de le voir grandir en même temps que vos enfants. Vous pouvez aussi planter un sapin sur un balcon ou une terrasse. Choisissez une espèce de petite dimension et de croissance assez lente.

Vérifiez que votre sapin a suffisamment de racines et qu’il ne présente pas de signes évidents de faiblesse ou de maladie. Sa reprise au jardin serait plus difficile, voire nulle.

Un sapin à la maison

sapin-noel-decoration-motte-replanterSi vous le pouvez, ne le mettez pas dans une pièce trop chaude. La proximité d’une cheminée ou d’un radiateur lui serait fatale.

Pour l’aider à mieux vivre son court séjour à l’intérieur, vaporisez souvent ses aiguilles et ne laissez pas la terre se dessécher.

N’employez surtout pas de produit en bombe, imitant la neige : votre sapin y laisserait ses aiguilles. De toute façon, rien ne vaut le naturel : quelques guirlandes, des boules étincelantes et même des nœuds de ruban lui iront mieux au teint que cette blancheur synthétique.

Le sapin après les fêtes

Sortez vite votre sapin et replantez-le dès que possible dans une fosse suffisamment large, remplie de bonne terre de jardin. Arrosez copieusement (à moins qu’il ne gèle à pierre fendre) et attendez la reprise qui devrait se produire dès la fin du mois de février, si votre petit arbre a supporté le choc de la mise en terre.

D’autres idées pour un sapin

Il n’y a pas que le sapin pour jouer le rôle d’arbre de Noël. Avez-vous pensé aux lauriers taillés en boule ou en cône, ornés de guirlandes et de boules rouges, dorées ou argentées ?

Si vous ne voulez pas faire de frais et si vous possédez chez vous d’une grande plante style, Ficus Benjamina ou dracaena, pourquoi ne pas le déguiser pour les fêtes ? Au lieu de lui donner un air nordique, accentuez son côté exotique en suspendant à ses branches des fruits venus d’ailleurs : petits citrons verts, litchis, clémentines, et enrubannez-les de couleurs vives. Les souliers de Noël s’y abriteront la veille du grand soir.

Le sapin d’intérieur : l’Araucaria

Il existe un sapin acceptant de vivre toute l’année à l’intérieur, c’est l’Araucaria excelsa, originaire de Nouvelle-Calédonie, que l’on rencontre à l’état naturel aux îles Canaries.

Il aime la lumière mais pas le soleil direct. Ne le surchauffez pas trop en hiver, car il perdrait bien vite ses aiguilles. L’hiver est sa période de repos : il doit être tenu presque au sec, à une température voisine de 10°, mais vous pourrez le laisser au salon pendant les fêtes si vous le vaporisez souvent et si vous veillez à ce que sa terre ne soit jamais sèche.

L’été, vous le mettrez dehors dans un coin abrité, avant de le rentrer à l’automne.

Vous aimerez aussi :