Une plante en pot est en prison

Si l’on observe les racines, les plantes en pot sont de véritables têtes chercheuses en eau et en solution nutritive… Si vous oubliez votre plante elle va dégénérer et être plus sensible aux parasites et aux maladies.

Les sels minéraux et autres substances nécessaires aux plantes sont d’une part puisées par ces dernières, et d’autre part disparaissent par le lessivage des arrosages successifs… Ainsi malgré vos soins attentifs, les apports d’engrais, des rempotages réguliers sont nécessaires pour assurer un développement correct et une bonne santé…

Le rempotage est absolument nécessaire lorsque les racines ont colonisé le pot ! Pour le savoir saisissez la plante par la base de la tige, retournez la et retirez le pot en le tapotant si besoin contre le rebord d’une table. Si de nombreuses racines sans terre apparaissent, il est temps de la changer d’univers !

ConseilRempotez vos plantes d’intérieur plutôt au début du printemps ou à la fin de l’été. Choisissez un pot, de préférence en terre cuite, d’un diamètre supérieur à l’ancien d’environ un pouce.

Placez, sur le trou au fond du pot, un tesson de poterie ou un gros caillou pour éviter que les racines n’obstruent ce passage nécessaire à l’écoulement de l’eau. Mettez quelques centimètre de terreau au fond du pot, placez la motte au milieu et comblez le pourtour avec du terreau, jusqu’à 2 cm environ du bord afin d’éviter les catastrophe lors des arrosages…

Arrosez, abondamment, pour tassez la terre et éviter que les poches d’air reste au contact des racines… Si le terreau ce tasse un peu trop faites un petit apport supplémentaire.

Pour les pots en terre cuite neuf, faite le tremper dans l’eau toute une nuit avec de l’engrais liquide pour que ce dernier ne puise pas tous les éléments minéraux et l’eau du nouveau substrat… C’est une véritable éponge…

Pour les vieux pots, faite les tremper toute une nuit avec de l’eau de javel pour éviter toute nouvelle contamination de votre substrat…

Les plantes trop lourdes pour être rempotées

Certaines plantes sont trop lourdes pour être rempotées, c’est le cas fréquemment des ficus et des palmiers.

On se contente alors de les surfacer… Cette opération consiste à enlever quelques centimètres de terre sur le dessus du pot et à le remplacer par du terreau neuf, les arrosages entraîneront les éléments nutritif vers les racines ! Incorporez alors au terreau un engrais à libération lente, présenté en petites billes…

Vous aimerez aussi :