Si les pots et bacs à fleurs représentent un choix esthétique, ils sont surtout à mettre en regard avec le type de plantes que vous souhaitez y cultiver : taille, forme ou matériau, tout doit être pris en compte !

Choisir la taille des pots selon les plantes

pot-de-fleursC’est surtout la profondeur qui importe. En effet, suivant le type de plantes que vous souhaitez cultiver en pot, les racines nécessiteront plus ou moins d’espace.

Les pots de 15 à 25 cm de profondeur sont ainsi adaptés aux plantes rampantes et à fleurs basses, supportant la sécheresse (succulentes, pourpiers, joubarbes…) ainsi que les petits bulbes de printemps.

Pour les bulbes plus importants, les petits arbustes et les vivaces rampantes ou dressées ainsi que les graminées, optez pour un pot de 25 à 50 cm de profondeur. Enfin, de 50 cm à 1 m seront nécessaires pour des gros arbustes ou des petits arbres.

N’oubliez pas que les petits pots demanderont plus d’entretien que des contenants de dimensions supérieures ; la réserve d’eau et d’éléments nutritifs étant directement lié au volume du pot.

 

En quoi la forme est-elle importante ?

Outre le côté esthétique, la forme d’un pot est cruciale pour l’entretien des plantes. Ainsi, avec des jarres ou des pots à col rétrécis, le rempotage est quasiment impossible sans endommager les racines ou briser le pot.

On y plantera donc des massifs annuels ou on l’utilisera en guise de cache-pot pour un contenant plus petit dissimulé à l’intérieur.

Faites également attention à la base de votre contenant : une base trop étroite rendra le pot instable et le risque de casse plus important, surtout dans des régions ventées.

Quel matériau choisir ?

forme-pot-planteEncore une fois, ce sont les caractéristiques des plantes qui mèneront au choix d’un matériau pour son contenant. La nature poreuse de la terre cuite est à la fois un avantage et un inconvénient : elle laisse respirer les racines et sèche entre chaque arrosage, ce qui permet de doser plus facilement chaque apport d’eau; mais en été, l’eau s’évapore plus facilement et l’arrosage devra être plus intense. On privilégiera donc des végétaux peu gourmands en eau.

Au contraire, le plastique conserve plus longtemps la fraîcheur et l’arrosage est donc moins fréquent. De plus, le plastique est moins lourd et moins fragile que la terre cuite, il est donc conseillé pour les pots de grandes tailles que vous souhaitez pouvoir déplacer facilement. Enfin, côté couleurs, sachez simplement que plus la teinte sera foncée, plus elle captera les rayons du soleil et provoquera l’évaporation de l’eau.

gamme-pots-fleurs-balconnieres

Cliquez pour parcourir la sélection de pots de fleurs sur le site mr-bricolage.fr

Vous aimerez aussi :