Se présentant le plus souvent sous forme de lames, clouées ou vissées sur un solivage, les terrasses en bois sont des classiques. Si le critère esthétique prime le plus souvent dans le choix de l’essence du bois d’une terrasse, la durabilité du matériau et sa stabilité dans le temps sont des arguments qui compteront au moment de votre choix. Mais quelle que soit l’essence de bois que vous choisirez, vérifiez qu’elle est classée en type IV, c’est-à-dire qu’elle est capable de supporter un taux d’humidité supérieur à 20 %.

Les bois exotiques, les préférés

Les essences exotiques sont aujourd’hui les plus recherchées pour une terrasse en bois, et les plus chères (car importées).

Visuel d'une terrasse en bois exotique

Visuel d’une terrasse en bois exotique

Extrêmement denses, naturellement imputrescibles et esthétiquement sans équivalent, les bois exotiques entrent dans la réalisation des terrasses de prestige.

Autres avantages des terrasses en bois exotiques : l’absence de résine et d’échardes, ce qui vous permet d’y flâner pieds nus sans dommage.

Désavantage : leur exploitation n’est pas toujours contrôlée. Prenez la précaution d’opter pour un bois labellisé FSC.

Les essences les plus répandues sont l’ipé, le doussié, l’iroko et le teck.

 

Les résineux, avantages et inconvénients

Appliquer du vernis protecteur sur les bois résineux

Appliquer du vernis protecteur sur les bois résineux

L’Europe en général, et la France en particulier, sont les principaux fournisseurs de bois résineux (les pins) utilisés pour la fabrication des terrasses. Le principal avantage de cette proximité géographique est le prix, très sensiblement inférieur à celui des bois exotiques. Mais le résineux est plus tendre et surtout moins durable que les bois tropicaux : prévoyez de remplacer les lames dans un délai de 10 à 15 ans.

Autre inconvénient : ils ne supportent pas l’eau stagnante, ce qui nécessite de choisir des bois qui auront été préalablement traités. Le traitement « autoclave », impératif pour les résineux, est un traitement chimique, mieux vaut le savoir.

Enfin qui dit « pin » dit « résine » : des suintements sont à craindre, ainsi que des échardes.

Le pin maritime et le pin sylvestre figurent parmi les essences les plus remarquables.

 Les feuillus, un bon compromis pour votre terrasse

De forte densité et d’une durabilité proche de celle des bois exotiques, ce sont également des bois chers, même s’ils proviennent des forêts européennes.

Parmi les désavantages qu’on leur connaît, d’éventuelles remontées tanniques, susceptibles de former des taches sur la surface des lames, et la formation d’échardes.

Le chêne, le châtaignier et le robinier (le plus résistant) sont les essences de feuillus les plus communément utilisées pour une

Installation d'une terrasse en plancher composite

Installation d’une terrasse en plancher composite

terrasse.

Notez qu’apparaissent sur le marché des bois thermo-modifiés, c’est-à-dire traités à haute température, qui ont pour principal avantage de présenter des caractéristiques de stabilité supérieures aux résineux et aux feuillus non traités.

Il existe également des bois composites (mélange de bois et de matière polymère), qui présentent l’aspect du bois et offrent les qualités de durabilité de la matière plastique. Ce matériau (qui n’est pas exactement du bois) nécessite un entretien particulier, et s’avérera en définitive plus coûteux que les essences de bois naturel.

 

Vous aimerez aussi :