Le choix d’un revêtement extérieur pour le balcon doit se faire selon certains critères : déco bien sûr pour qu’il s’accorde avec votre intérieur, mais aussi pratique, il doit être très résistant aux intempéries par exemple. Mais aussi le critère juridique à prendre en compte obligatoirement, souvent oublié : votre futur revêtement de sol pour le balcon devra se plier à la réglementation des parties privatives extérieures de votre copropriété. Alors entre carrelage, caillebotis ou gazon synthétique, que choisir ?

 

Un revêtement de sol facile à installer : le gazon synthétique

 

revetement-sol-balcon-gazon-artificiel-synthétique

Crédit photo : Pinterest – deavita.fr

Pour aménager ce petit espace de vie qu’est le balcon, mieux vaut se tourner vers des revêtements de sol faciles à installer et légers. Le gazon synthétique ou pelouse artificielle, très tendance depuis quelques années, permet d’habiller simplement un balcon et d’y apporter une touche de couleurs. Il est d’ailleurs l’idéal si vous rêvez d’un petit coin de verdure ou d’un petit jardin.

En rouleau ou en dalles, on conseille le gazon artificiel européen, de très bonne qualité, avec une garantie anti-UV afin que la couleur verte ne délave pas. La pose se fait à l’aide d’adhésif double face et côté entretien, il reste le plus simple et est beaucoup moins contraignant qu’une réelle pelouse.

L’entretien se réduit à un simple coup d’aspirateur ou de brosse de temps à autre, alors oubliez l’arrosage, la tondeuse et les mauvaises herbes et optez pour le gazon synthétique.

 

 

 

 

 

 

revetement-sol-balcon-caillebotis

Crédit photo : Pinterest – marieclairemaison

Pour un revêtement de sol nature à moindre coût : le caillebotis

 

Les dalles de caillebotis, que l’on connaît aussi dans la salle de bain, sont une solution pratique pour habiller le sol d’un balcon d’un brin de bois brut. Elles se posent sur une dalle de béton et sont en général clipsables donc faciles à poser.

Idéal pour l’extérieur, le bois de teck, ou plus économique, le Bankirai, un bois exotique, l’acacia mais aussi le pin. Idéalement traitées, les dalles de caillebotis peuvent être aussi teintées selon la couleur de son choix. L’avantage du bois est qu’il sèche rapidement dès qu’il y a un rayon de soleil. A noter : il existe également des dalles de caillebotis en composite.

 

 

 

 

 

 Le carrelage d’extérieur pour un balcon : une solution pratique

revetement-sol-balcon-carrelage-exterieur

Les avantages du carrelage comme le grès cérame ne sont plus à démontrer : très facile d’entretien, résistant, il le sera d’autant plus qu’il est traité anti-gel pour l’extérieur.

Son principal atout déco : sa palette de teintes et de forme très large qui permet de le coordonner à votre intérieur et de donner l’impression que vous souhaité à votre balcon. Par exemple vous pouvez opter pour des teintes chaudes afin de donner à votre balcon un petit air méditerranéen ou bien des teintes plus foncés ou des carreaux imitation béton pour un balcon urbain et moderne.

Attention, toutefois au poids total que peut atteindre le recouvrement d’un sol de balcon avec du carrelage : il dépend de votre règlement de copropriété.

 

 

 

 

 

 

Revêtements de sol pour le balcon : la législation

Avant de vous lancer dans votre nouveau sol de balcon, prenez connaissance de votre règlement de copropriété qui réglemente les parties privatives extérieures d’un immeuble.

D’abord, votre nouveau sol, s’il est très visible de l’extérieur, devra respecter le style de la façade de l’immeuble. Côté sécurité, vérifiez la charge maximale de poids que peut supporter votre balcon : elle pourra déterminer le type de revêtement de sol que vous allez choisir.

Puis, dans le cas d’une maison, sachez que les municipalités peuvent également imposer des règles en la matière, renseignez-vous auprès de votre mairie.

Enregistrer

Enregistrer

Vous aimerez aussi :