Pratique, l’abri de jardin offre une surface de rangement bien utile et protège vos outils et accessoires. Il est donc important de le conserver en bon état le plus longtemps possible. Voici quelques conseils pour protéger et entretenir votre abri de jardin.

Avant d’installer votre abri de jardin

abri-de-jardin-metal-avant-gardeLa protection d’un abri de jardin commence dès son montage. En effet, l’emplacement choisi pour installer votre abri de jardin est primordial pour sa longévité : un terrain boueux affaiblirait la structure sur laquelle il est installé. Il faut donc trouver un terrain stable et suffisamment grand pour laisser de l’espace autour de l’abri (minimum 50 cm) afin qu’il puisse respirer, en particulier s’il s’agit d’un abri de jardin en bois.

La préparation du sol est également importante : en un abri de jardin PVC ou en métal, pourra être posé sur des parpaings, des pavés autobloquants ou une dalle de béton. Cette dernière est la base la plus solide et assurera une meilleure résistance. C’est également le choix à privilégier pour un abri de jardin en bois.

Mais quelle que soit la structure choisie ou la nature de votre abri, un film polyane doit impérativement être placé entre le sol et le support : il évitera les remontées d’humidité qui fragiliseraient votre abri.

Et pour mettre toutes les chances de votre côté, posez également un feutre bitumé avant de fixer le cadre : celui-ci renforcera le sol de votre abri, prolongeant ainsi sa durée de vie.

Renforcer et entretenir votre abri de jardin

abris-de-jardin-illustrationUne fois en place, votre abri de jardin peut encore être renforcé. Le toit, notamment, est une composante essentielle qui peut généralement être améliorée. Pour les chalets de jardin notamment, un feutre bitumé doit être posé sur le toit, en le laissant dépasser de quelques centimètres pour protéger le bois. Mais cet écran de protection a une durée de vie limitée.

Aussi, pour protéger durablement votre abri, vous pouvez l’équiper d’une couverture secondaire : bardeaux nervurés, ondulés ou imitation ardoise ou encore des plaques bitumées, pouvant également imiter des revêtements esthétiques comme les tuiles.

Enfin, ne négligez pas l’entretien de votre abri, notamment s’il s’agit d’un chalet de jardin en bois. Les madriers de ce dernier étant constitués de bois brut, il est impératif de les traiter avec une lasure et un fongicide afin de lui assurer une bonne tenue. L’ensemble de l’abri devra d’ailleurs avoir été traité avant le montage (insecticide, fongicide, lasure) et la couche de lasure extérieure pourra être renouvelée régulièrement (selon le type de bois et les instructions du fabricant).

Pour les abris de jardin en résine, un simple nettoyage au jet d’eau suffit ; évitez simplement l’usage d’une brosse dure ou de produits d’entretien corrosifs pour ne pas abîmer la surface.

Enfin, pour un abri de jardin en métal, il s’agit principalement de conserver son aspect esthétique en passant du polish sur la façade après l’avoir lavée.

Vous aimerez aussi :