Ah, les petits pois ! Comme le dit la chanson, c’est un légume bien tendre… A déguster en attendant le prochain printemps.

Comment semer les petits pois ?

On nous dit que le petit pois est en perte de vitesse, que le jardinier s’en détourne, le trouvant bien assez bon en surgelé. C’est vrai qu’il supporte plutôt bien ce mode de conservation. La congélation transforme moins sa saveur qu’en boîte de conserve ou en bocal. Cependant, ceux qui ont dégusté une fois dans leur vie de vrais petits pois, tendres comme la rosée, peuvent affirmer qu’il n’est rien de plus délicieux que ce mets de jardinier.

planter-petits-poisPour l’obtenir, il faut s’y prendre deux mois avant, de la mi-février à la fin avril selon les régions. Il ne faut guère aller au-delà,. Les petits pois détestent les temps chauds qui les font se dessécher brutalement. L’époque idéale pour semer les petits pois est le mois de mars, en commençant par les pois lisses pour finir par les pois ridés. Si vous n’avez guère de place, concentrez-vous sur les poids ridés. Ils sont nettement plus tendres et restent sucrés.

Une planche de terre n’ayant pas porté de petits pois depuis deux ans, fraîchement bêchée, un rang tracé à la binette, on répand les graines presque à touche touche, tous les 2 cm, on recouvre avec deux doigts de terre fine, un peu de cendre de cheminée pour dissuader les limaces et le tour est joué.

Une récolte groupée n’est pas forcément un bien pour le jardinier moyen, à moins justement qu’il ne cherche à congeler sa propre production. L’idéal est donc de semer de façon étalée afin que les rangs n’arrivent pas tous à maturité en même temps.

Pour congeler les petits pois, rien de plus facile. Après les avoir écossés, il suffit de faire bouillir une grande quantité d’eau, au moins 5 litres, puis d’y plonger les petits pois par tournées successives pendant quelques minutes, c’est le fameux blanchiment qui détruit certaines enzymes. Ensuite, on étale sur des torchons, on laisse sécher puis on met en paquets correspondants à des repas habituels, avant de placer au congélateur. Le petit pois supporte très bien ce type de conservation. Il suffit ensuite de le cuisiner comme si il était frais. Après avoir fait roussir quelques lardons et des oignons blancs, ajoutez les petits pois avec un peu d’eau. Laissez cuire doucement avant de saler, poivrer, ajouter beurre ou crème et servir…

Avec la participation de Jean-Paul Imbault

Enregistrer

Enregistrer

Vous aimerez aussi :