C’est toujours un projet heureux que celui d’avoir un petit potager, chez soi ou à partager. Mais vous êtes un néophyte. Vous voilà donc parti comme Christophe Colomb, l’œil neuf, à la découverte d’une terre inconnue : quels légumes planter qui ne vous obligeront pas à consulter toute une bibliothèque de catalogues et d’ouvrages spécialisés ? Du naturel, du simple et du bon, c’est votre devise. Et des légumes faciles à cultiver. Voici nos conseils pour vous aider à faire vos choix, en commençant par la couleur verte, une façon de jouer avec la palette.

Les haricots verts

Savez-vous planter des haricots ? Autrefois, les enfants s’amusaient pendant « les leçons de choses » à regarder germer une graine dans un peu de coton humide. Vous n’avez certainement pas oublié.
Choisissez de préférence des haricots verts sans filet, ils sont plus tendres.
La terre doit être fraîche, légère et humide (comme du coton !). Plantez vos haricots en rangs (d’oignons !), en laissant un espace de 40 cm entre eux pour mieux les cueillir.
Semez entre mi-avril et août, et récoltez entre juin et octobre environ 4 kg de haricots verts pour une surface de 4 m2 (comptez 40 jours avant de les cueillir). En hiver, c’est plutôt la fin des haricots…

Les petits pois

Vous connaissez cette chanson sur les petits pois : « Ah ! Les p’tits pois, les p’tits pois, les p’tits pois / C’est un légume bien tendre /Ah ! Les p’tits pois, les p’tits pois, les p’tits pois / Ça n’se mange pas avec les doigts ! » ? Alors, plantez-les avec entrain, en fredonnant, dans une terre fraîche, pourvu qu’elle soit au soleil. Attendez qu’ils fleurissent avant de les arroser.
Vous les semez de février à juin, et vous les récoltez de mai à septembre, 3 mois après les avoir plantés. Comptez 40 kg de petits pois pour une surface de 4 m2. Il ne vous reste plus qu’à les écosser, toujours en fredonnant.

La courgette

Dans une ratatouille, grillée, farcie ou en beignet, la courgette comme la cigale vous accompagne tout l’été. Comme elle prolifère à grande vitesse, vous n’aurez que l’embarras du choix pour l’accommoder.
Il lui faut un sol drainé (elle aime l’eau), du compost, un paillis et du soleil à profusion.
Semez de mi-avril à juin, et récoltez de mi-juillet à octobre. Si vous laissez à vos courgettes un espace de 4 m2, vous en récolterez 30 à 40 pièces chaque année (il leur faut 2 mois pour parvenir à maturité).

Les épinards

Dégustés à peine sortis de terre, les épinards vont feront renaître : ils sont particulièrement riches en calcium, en potassium et en magnésium, tout ce dont votre organisme a besoin … pour jardiner sans sentir la fatigue !
Ils ont besoin d’une terre argileuse et humide, d’ombre et de fraîcheur.
Vous les semez d’août à octobre, et vous les récoltez d’octobre à avril (ils arrivent à maturité au bout de 2 mois). Sur un espace de 4 m2, vous pourrez cueillir 12 kg d’épinards… et ramasser une poignée d’escargots : eux aussi les adorent !

La laitue

Et voilà votre salade, joliment pommée !
Elle n’aime ni la chaleur ni le froid, elle se plaît à l’ombre et demande à être arrosée régulièrement.
Vous n’aurez pas beaucoup à attendre : à peine semée, déjà récoltée ! Il faut quand même patienter un petit mois entre le moment où vous semez, de février à juillet, et celui où vous récoltez, de juin à mars. Si vous leur consacrez l’équivalent de 4 m2, vous pourrez récolter près de 50 laitues chaque année, à la condition d’avoir su les préserver des limaces voraces.

Dans une seconde fiche, « le potager en couleur », nous aborderons les légumes qui parsèmeront de couleurs vos plants verts. Et la palette sera (presque) complète.

Vous aimerez aussi :