Pour protéger votre maison et délimiter votre terrain, le grillage est la solution la plus simple et la moins onéreuse. En quelques heures de travail vous pourrez l’installer, à condition d’avoir les bons outils et de savoir par où commencer !

Étape 1 : Avoir le bon matériel

Avant de vous lancer dans la pose d’un grillage, pensez à réunir tout le matériel et les outils nécessaires.

Avec un grillage à simple torsion, qui s’adapte à toutes les configurations de terrain, vous aurez besoin de poteaux d’angle et de reprise de tension, à installer avec des jambes de force, et de poteaux intermédiaires simples (sans jambe de force).

Pour savoir combien de poteaux seront nécessaires en tout, calculez le périmètre de votre terrain, diviser le nombre obtenu par 2,5 et ajoutez 1. Quant à la hauteur des poteaux, il faudra prendre en compte la profondeur du scellement : ajoutez 25 cm à la hauteur du grillage si vous les posez dans du béton et 50 à 60 cm s’ils sont plantés dans la terre.

Tendeurs, fils de tension et barres de tension constitueront également la base de votre grillage.

Côté outils, quel que soit le type d’installation, vous aurez besoin d’un fil à plomb, d’un mètre ruban et d’un cordeau ; d’un marteau, d’une pelle et d’une bêche ainsi qu’une truelle pour le ciment, une pince coupante pour les fils de tension et toute autre pince, vis ou écrous nécessaire à l’installation de vos poteaux et tendeurs.

Étape 2 : Sceller les poteaux

Une grande partie de la pose du grillage se fait au moment de la mise en place des poteaux. L’idée est d’installer un poteau tous les 2 ou 3 mètres, avec un espacement régulier.

Commencez par poser les poteaux d’angle et ceux des extrémités (début et fin du grillage), avec jambes de force, pour y accrocher le cordeau et pouvoir placer les autres plus facilement. Vous pouvez aussi utiliser des piquets pour marquer l’emplacement de chaque poteau et ainsi vérifier l’espacement et l’horizontalité du terrain.

Pour les poteaux scellés (avec du béton), creusez des trous d’environ 30×30 cm avec une profondeur de 50 cm pour chaque poteau et chaque jambe de force ; ils seront ensuite enfoncés de 25 cm et calés avec des pierres pour être parfaitement verticaux.

Le ciment viendra ensuite sceller le tout et vous devrez attendre 24 heures avant d’installer les poteaux intermédiaires.

N’oubliez pas que tous les poteaux doivent être bien alignés et avoir la même hauteur, la pose du grillage en dépend !

Étape 3 : Poser le grillage

poser-grillageDeux ou trois jours plus tard, le temps que le béton durcisse, vient le moment tant attendu : la pose du grillage !

Les fils de tension sont les premiers à être placés, dans les trous pré-percés des poteaux d’angles et de reprise, en haut et en bas. Fixez ensuite les tendeurs à 15 ou 20 cm de chaque poteau d’angle ; un tendeur intermédiaire peut être nécessaire pour les longueurs supérieures à 20 mètres. Vous devrez alors tendre progressivement les fils, en commençant par le bas. Si votre grillage fait plus d’un mètre de haut, des fils intermédiaires seront placés entre les deux fils de tension, tous les 50 cm environ.

Déroulez le grillage pour y glisser une barre de tension au début du rouleau ; celle-ci sera ensuite fixée au niveau du poteau de départ. Vous pouvez ensuite fixer le grillage provisoirement au fil de tension supérieur. En effet, le grillage devra être bien tendu avant de placer les autres barres de tension, à environ 50 cm de chacun des poteaux d’angle.

La dernière étape consiste alors à fixer le grillage aux autres fils de tension et à mettre en place des fils d’attache tous les 50 cm, en quinconce, pour solidifier votre installation.

gamme-grillage

Cliquez pour parcourir la sélection de grillages sur le site mr-bricolage.fr

Vous aimerez aussi :