Pour installer votre clôture et votre portail sur une structure maçonnée, vous devez réaliser un muret et des piliers. Pas à pas, voici comment les monter en utilisant des parpaings ou des éléments préfabriqués creux, que vous pourrez par la suite recouvrir d’enduit ou de parement décoratif.

Etape 1 : creuser les fondations

La première étape consiste à repérer l’emplacement des piliers auxquels votre portail sera fixé. Vous pourrez alors tracer les limites de votre clôture au cordeau à l’aide de piquets. Pour vous aider, posez un élément de chaque pilier de portail au sol pour servir de repère.

A la bêche, creusez ensuite les trous de fondations des deux piliers sur 40 à 50 cm de profondeur ; pour la largeur, ajoutez environ 20 cm à la taille de vos éléments. Même exercice pour les fondations du muret : entre 25 et 35 cm de profondeur en conservant une largeur de 20 cm de plus que celle du muret.

Pour solidifier votre construction, il vous faudra ferrailler les fondations. Pour un muret de plus de 60 cm de haut, le ferraillage est même indispensable. Cette armature donnera une cohésion d’ensemble à votre construction.

Pour les piliers de portail, pas de doute : après avoir coulé une partie du béton, ancrez quatre fers à béton de 8 à 10 mm de diamètre, avant de verser le reste. Assurez-vous alors, à l’aide d’une truelle et d’un niveau, que le dessus de la fondation forme un plan horizontal.

Pour les fondations murales, si vous souhaitez ferrailler, une semelle filante adaptée aux dimensions de votre muret et associée aux fers adéquats devra être placée à environ 5 cm du fond, sur une première couche de béton. Coulez ensuite le reste du béton et vérifiez la planéité de la surface.

 

Etape 2 : monter les piliers

monter-muret-cloture

Après avoir laissé le béton prendre pendant 24 à 48 heures, vous pourrez commencer le montage des piliers de portail.

Les piliers maçonnés sont constitués d’éléments creux à monter les uns au-dessus des autres. Le premier devra donc être totalement horizontal et parfaitement placé dans l’alignement du futur muret. Vérifiez votre pose avec un niveau et ajustez en tapotant à l’aide d’un maillet en caoutchouc.

Montez ensuite les piliers en enduisant chaque élément de barbotine pour les sceller entre eux et remplissez le pilier de béton au fur et à mesure(tous les 3 à 4 éléments posés). Tassez le béton à l’aide d’un tasseau en bois et contrôlez bien l’aplomb de l’élévation puis continuez le montage jusqu’en haut, où vous fixerez le chapeau de pilier au mortier de ciment.

 

 

Etape 3 : monter le muret

 monter-muret-pour-cloture

Une fois vos piliers montés, la construction du muret de clôture peut démarrer. On utilise généralement des parpaings de 50 x 20 x 20 cm, mais vous pouvez choisir une épaisseur plus fine (5,5, 10 ou 15 cm).

Appliquez une couche de mortier de ciment sur la semelle de béton avant de déposer la première rangée de parpaings. S’il s’agit d’éléments creux préfabriqués, vous devrez les remplir de ciment avant de passer à la rangée supérieure. Pour les parpaings pleins, enduisez un mortier suffisamment épais entre chaque rangée pour obtenir un joint d’environ 2 cm d’épaisseur. Vérifiez bien l’aplomb et l’horizontalité de votre élévation avant de continuer jusqu’à la hauteur désirée.

Vous pourrez ensuite décorer le muret de la même manière que vos piliers de portails, avec un enduit décoratif, des pierres de parement ou des modules préfabriqués, par exemple.

Vous aimerez aussi :