Si l’automne menace en début de mois d’octobre, il est installé dans la seconde moitié : la température chute, les jours raccourcissent, la pluie commence à détremper la terre.

Gazon

Les tontes s’espacent, mais il faut encore les poursuivre. Ramassez les feuilles mortes. Continuez le désherbage et la suppression des mousses (désherbants sélectifs et sulfate de fer neige). L’arrosage devient inutile, rangez les tuyaux et asperseurs. Aérez, scarifiez pour que l’eau de pluie pénètre facilement. Par temps humide, évitez de marcher toujours au même endroit.

Arbres, arbustes, haies

arbre-verger-taille-elagage

Elagage d’automne sur arbre fruitier

Les plantations peuvent commencer. Si vous devez être livré, préparez les trous pour gagner du temps lors de l’arrivage. N’oubliez pas d’acheter tuteurs, colliers de serrage, engrais et tourbe : c’est indispensable le jour de la plantation. Si les livraisons ont lieu un jour de pluie ou de gel, placez les paquets dans un coin abrité du garage ou à la cave, pour une mise en place rapide. Si vous devez faire attendre longtemps les végétaux, défaites les colis et placez pots ou racines dans une tranchée-jauge, en inclinant les branches à trente degrés par rapport au sol : ainsi, le vent aura peu de prise sur les sujets de grande taille.

Taillez les arbustes à fleurs d’été (ceanothe, buddleia, hibiscus, hortensia…). Il s’agit en fait d’un nettoyage, la véritable taille aura lieu plus tard.

Potager

potager-culture-sous-cloche-saladeNettoyez les parcelles vides. Incorporez un fumier ou un engrais complet lors du bêchage. Achevez les récoltes. Effeuillez les tomates de façon qu’elles reçoivent un maximum de lumière et achèvent leur maturation. En fin de mois, coupez les pieds porteurs de fruits verts et suspendez-les tête men bas, il mûrira encore un certain nombre de fruits. Préparez et disposez cloches et abris de plastique pour limiter les dégâts du gel. Liez ou recouvrez les salades (frisées, scaroles) pour les faire blanchir. On retourne un gros pot sur le feuillage.

Repiquez les jeunes plants issus des semis des mois précédents (choux, salades d’hiver). Plantez l’ail. Semez en début de mois salades et épinards, qui seront abrités au cours de l’hiver.

Préparez les futures plantations au verger. Achevez les récoltes de fruits à conserver pour l’hiver, installez-les au fruitier sur des clayettes propres. Aucun fruit ne doit toucher le voisin. Préparez en compote (congelée ou stérilisée) tous les fruits tachés ou meurtris. C’est le moment de faire de la gelée et de la confiture. En fin de mois, taillez les framboisiers, palissez les longues tiges des ronces à fruits.

Après la chute des feuilles, nettoyez et élaguez les arbres fruitiers qui montrent une trop forte végétation.

Rosiers

On peut planter toutes les variétés repérées sur catalogues ou dans les jardins au cours de l’été. Un rosier aime la bonne terre : si celle de votre massif est médiocre, changez-la totalement. Effectuez les derniers traitements contre les parasites après nettoyage des massifs. Brûlez les tiges taillées, elles peuvent abriter des œufs ou spores de maladies ou parasites. Nettoyez le sol des massifs de roses, voyez si vous pouvez y planter quelques bulbeuses ou bisannuelles pour égayer ce coin de jardin au printemps, en attendant que les roses refleurissent. Prévoyez de planter myosotis, pensées et pâquerettes pour décorer les pieds des rosiers.

Plantes aromatiques

Encore une fois, tout se plante en octobre ; achetez des petites touffes de plantes ligneuses : thym, laurier, verveine, sarriette, hysope, oseille… Osez les plantes que vous connaissez mal, elles peuvent vous surprendre, tiennent peu de place et n’exigent aucun soin. Divisez les touffes des plantes les plus fortes, offrez des rejets à vos voisins et amis. Préparez une jardinière de plantes aromatiques à disposer sur le balcon : cela vous évitera de sortir sous la pluie ou de nuit pendant les mois d’hiver.

Fleurs

Les plantes annuelles ont achevé leur vie ; arrachez et brûlez les tiges. Nettoyez le sol, divisez les souches des plantes vivaces ou achetez pour les planter les espèces qui vous tentent. Effectuez un bêchage profond avant mise en place.

Si vous créez un massif sur le gazon et que vous déplaquiez un morceau de pelouse, replantez-le ailleurs ou faites-le composter : c’est un excellent moyen d’obtenir du bon terreau. Placez un filet sur les bassins ou sur la rocaille pour récupérer les feuilles mortes, vous soulèverez ce filet à mailles fines régulièrement pour vider les feuilles sur le compost. Supprimez les fleurs fanées. En fin de mois, rabattez toutes les espèces ayant achevé leur floraison, c’est un nettoyage et non une taille proprement dite. Mettez en place les rosettes de feuilles des plantes bisannuelles (myosotis, pâquerettes, pensées…), elles accompagnent très bien les plantes à bulbe.

Bulbes et oignons à fleurs

bulbe-plantation-fleurPlantez dès maintenant un maximum d’oignons pour le printemps. N’oubliez pas les bacs et jardinières de balcon et de terrasse. En fin de mois, arrachez les dahlias, faites sécher les souches terreuses à l’abri de la pluie et conservez les tubercules dans la tourbe sèche après les avoir saupoudrés d’insecticide.

Vous aimerez aussi :