Les noyades accidentelles entraînent plus de 500 décès chaque année en France, selon l’Institut de veille sanitaire. Futurs ou actuels propriétaires de piscines, enterrées ou hors sol, vous devez connaître la législation et les règles primordiales en matière de sécurité.

Les dispositifs de sécurité obligatoires

La loi relative à la sécurité des piscines a rendu obligatoire, depuis le 1er janvier 2006, l’équipement d’un « dispositif de sécurité normalisé visant à prévenir le risque de noyades », autour de toutes les piscines privées enterrées.

En ne respectant pas cette loi, vous encourez des sanctions pénales ainsi qu’une amende de 45 000 euros.

Concrètement, vous devez installer l’un des quatre dispositifs prévus par le décret, conformes aux normes en vigueur.

Les 4 normes relatives aux éléments de protection pour les piscines

alarme-piscineLe meilleur moyen de vous assurer de la conformité d’un produit par rapport aux exigences légales est de vous assurer qu’ils sont conformes aux quatre normes homologuées à ce jour.

- Les barrières de protection pour piscines et moyens d’accès au bassin sont régis par la norme NF P90-306.
- Les systèmes d’alarme pour piscine, périmétriques ou d’immersion doivent être conformes à la norme NF P90-307.
- La norme NF P90-308 concerne les couvertures de sécurité pour piscines (volets roulants automatiques, couvertures à barres, bâches tendues, fonds de piscine remontants).
- La norme NF P90-309 se rapporte aux abris de piscine (structures légère et/ou vérandas).

La conformité à la norme doit être imprimée directement sur le produit, de façon lisible, et le dispositif doit être installé conformément aux préconisations du fabricant pour conserver sa conformité.

8 règles d’or pour les propriétaires de piscine

regles-securite-piscine-bQuelle que soit la nature de votre piscine, piscine hors sol ou piscine enterrée, vous devez appliquer ces quelques règles basiques, rappelées par la Fédération des professionnels de la piscine :

1. Ne laissez jamais un enfant seul près d’un point d’eau.
2. Désignez un seul adulte responsable de la surveillance.
3. Equipez les enfants de brassards et de maillots de bain à flotteurs conformes à la directive EPI 89/686/CEE.
4. Apprenez à nager aux enfants dès l’âge de 4 ans et sensibilisez-les au danger.
5. Ayez toujours, à côté de la piscine, une perche, une bouée et un téléphone portable pour alerter les secours le plus rapidement possible.
6. Après la baignade, sortez les objets flottants (jouets, bouées, etc.) et n’oubliez pas de remettre en place le dispositif de sécurité.
7. Formez-vous aux gestes qui sauvent (Brevet européen des premiers secours).
8. Stockez les produits de traitement de l’eau hors de portée des enfants.

Vous aimerez aussi :