Certaines plantes sont les alliées du jardinier pour lutter contre les insectes parasites et ravageurs et les éloigner de vos plantations.

Encore mieux, l’association de plantes compagnes fait bénéficier à chacune des propriétés répulsives de l’autre.

Ces plantes dégagent des substances qui déplaisent aux ravageurs et les font fuir. Ces substances sont émises selon les cas par leurs racines, leur feuillage ou leurs fleurs. Petit tour d’horizon des plantes utiles à installer au jardin.

Les pucerons, un véritable fléau

pucerons sur un rosierLes pucerons concentrent la majeure partie des attaques d’insectes au jardin. Ce sont les principaux ravageurs du jardin d’agrément et du potager. Nous leur portons une attention toute particulière en les plaçant en tête de nos solutions préventives.

Peu de plantes échappent aux attaques de pucerons. Avant d’espérer l’aide de sainte-coccinelle, vous pouvez engager des mesures préventives. De nombreuses plantes peuvent accompagner et protéger les plantations les plus attractives pour les pucerons :

  • Plantes aromatiques : absinthe, aneth, anis, armoise, basilic, ciboulette, coriandre, hysope, mélisse, menthe poivrée, romarin et thym ;
  • Au potager : ail, brocoli (puceron du concombre), carotte, fenouil, oignon ;
  • Plantes ornementales : cataire ou chataire (appelée aussi herbe à chat), eucalyptus, lierre ;
  • Fleurs : dauphinelle (pied d’alouette), lavande, pétunia, souci

Attention, chaque espèce de puceron a ses plantes préférées et passe de l’une à l’autre au fil des mois. Certaines plantes peuvent être attractives pour une espèce de pucerons et répulsives pour une autre. Par exemple la capucine est très attractive pour les pucerons en général mais répulsive pour le puceron lanigère.

Parmi les fleurs, œillet d’Inde et souci sont les deux vedettes de la lutte anti-pucerons. Très faciles à cultiver car peu sensibles et peu exigeantes, ces deux plantes conviennent très bien aux jardiniers débutants. Revers de la médaille, l’œillet d’Inde est un véritable aspirateur à escargots et limaces.

Les herbes aromatiques : plantes amies par excellence

entretien-plantes-aromatiques-ciboulette-thym-romarin

Arrosage après plantation d’un pied de romarin

La plupart des herbes aromatiques et des herbes médicinales sont répulsives de nombreux ravageurs de nos plantations. Leur odeur par définition très marquée, lutte écologiquement contre les insectes.

Selon les cas, on peut faire sécher les plantes, leurs feuilles ou leurs fleurs et les réduire en poudre pour les déverser autour des semis. On peut également les planter dans les massifs, à proximité des plantes potagères ou des jardinières que l’on veut préserver.

Le pyrèthre de Dalmatie

Le pyrèthre de Dalmatie est une plante à fleurs vivace de la famille des Asters (composées). On l’appelle aussi chrysanthème insecticide ou la tanaisie à feuille de cinéraire. Sa fleur est proche de celle des marguerites à laquelle elle ressemble. La plante est cultivée pour ses fleurs qui contiennent un insecticide naturel : la pyréthrine. Cette substance agit sur le système nerveux des insectes.

Dans nos jardins, le pyrèthre de Dalmatie a des propriétés répulsives pour de nombreux insectes. Il éloigne les pucerons, les acariens, les aleurodes, la mouche de la carotte et la mouche du chou et les araignées rouges.

A partir du pyrèthre végétal, l’industrie chimique a créé une molécule de synthèse beaucoup plus efficace mais également plus toxique (en particulier pour les poissons).

Les principaux ravageurs et leurs plantes répulsives

Acarien

Les acariens dont l’araignée rouge (tétranyque tisserand) est une des plus connus, sont des proches parents des araignées. La plupart des acariens se nourrissent en piquant les plantes pour boire leur sève. Certains comme les tiques ou les aoûtats sont des parasites, d’autres espèces d’acariens sont des prédateurs. Certains d’entre eux peuvent se nourrir d’acariens.

Les attaques d’acariens phytophages affaiblissent les plantes jusqu’à les faire mourir en cas de forte infestation. Les populations d’acariens sont favorisées par temps sec. Dépourvus d’ailes, les acariens sont transportés par le vent, sur les vêtements ou encore à l’occasion d’achat de plantes déjà infestées.

L’aneth et la coriandre sont des plantes répulsives pour les acariens.

 

insecte-parasite-ravageur-mouche-blanche-aleurode

Aleurodes ou mouches blanches sous une feuille (Auteur : Gaucho – Wikimedia.org)

Aleurode

Ce minuscule papillon de couleur blanche, grand amateur de concombre et de chou, fuit l’armoise, le basilic, la capucine, menthe poivrée, le nicandra physaloïdes (nicandre faux-coqueret), la mélisse, l’œillet d’Inde, le souci et le thym.

 

Altise

Ce petit coléoptère sauteur est essentiellement nuisible au potager. Choux, navets et radis font les frais de leur gourmandise. A planter à proximité de vos plantes à protéger : armoise, capucine, chataire (ou herbe à chat), cosmos, menthe poivrée, œillet d’Inde, romarin, roquette, rue odorante, souci et tabac d’ornement.

Bruche

Ce petit coléoptère fait du dégât principalement dans les légumineuses (haricot, pois et fève). Ses larves parasitent leurs gousses. La bruche n’apprécie pas la sarriette.

Carpocapse

Le carpocapse est un papillon de nuit dont la larve se développe dans les pommes et les poires. C’est un des pires ravageurs en arboriculture. Le carpocapse déteste l’armoise et la capucine.

Chrysomèle du concombre

La chrysomèle du concombre est sensible au radis et à la rue odorante.

Cicadelle

La cicadelle n’aime pas le géranium et le pétunia.

Criocère de l’asperge

Le basilic, le persil, le pétunia, la tomate sont efficaces pour éloigner le criocère de l’asperge.

Doryphore

La particularité du doryphore est qu’il n’a pas de prédateur naturel. Il attaque les plants de pomme de terre, d’aubergine et même de tomate. Pour le décourager plantez ail, basilic, bourrache, capucine, ciboulette, chataire (ou herbe à chat), coriandre, eucalyptus, haricot, lin, œillet d’Inde, oignon, pétunia, raifort, souci, tanaisie, tomate.

Une autre stratégie consiste à piéger les doryphores avec du datura ou du ricin. Ces deux plantes attirent les insectes qui viennent y pondre. Leurs larves meurent empoisonnées rapidement par une substance produite par les plantes.

Fourmi

Les plantes efficaces contre les fourmis : armoise, basilic, chataire (ou herbe à chat), chrysanthème, hysope, lavande, mélisse, menthe, sauge et tanaisie.

role-insectes-auxiliaires-jardin-guepe

 

Guêpe

Les plantes répulsives des guêpes : absinthe, aspérule odorante, aurone (ou armoise citron), lavande et pélargonium (ou géranium odorant). A planter à proximité des arbres fruitiers régulièrement attaqués.

 

 

 

Mouches

Il existe un grand nombre d’insectes différents dans la famille des mouches. On pense aux mouches qui entrent dans les maisons mais il en existe pratiquement une pour chaque plante. Dans la plupart des cas, ces mouches pondent sur une plante ou un fruit. Le ver parasite la plante en s’y développant. Il la quitte peu après en devenant mouche à son tour.

Les plantes efficaces contre les mouches en général : angélique, anis, armoise (ou ambroisie), basilic, chataire (ou herbe à chat), hysope, lavande, menthe poivrée, romarin, rue odorante, sarriette des jardins, tanaisie.

En complément des plantes listées ci-dessus, voici quelques spécificités :

  • Mouche des semis : ail
  • Mouche de l’asperge : souci ;
  • Mouche de l’oignon : carotte, céleri ;
  • Mouche de la carotte : ail, armoise, basilic, ciboulette, coriandre, laitue, oignon, poireau, romarin, sauge, tabac, tomate ;
  • Mouche du chou : armoise, radis, romarin, sauge, thym
  • Mouche du concombre : brocoli, origan, radis

Moustique

Les moustiques fuient toutes les variantes d’odeurs de citronnelle. La citronnelle est donc la plante répulsive qui arrive en premier lieu. On peut aussi décliner toutes les variantes des plantes à odeur de citronnelle comme l’aurone (ou armoise citron), le basilic citronnelle, la mélisse, le thym citron ou encore la verveine citronnelle.

Le géranium odorant ou pélargonium est le résultat de la modification génétique du géranium classique. Ses odeurs variées teintées de citronnelle sont efficaces contre les moustiques.

D’autres plantes à effet répulsif pour les moustiques : absinthe, aspérule odorante, basilic, lavande, menthe, pyrèthre, tabac d’ornement, tanaisie.

Nématode

Les nématodes sont des parasites incolores et de taille inférieure à un millimètre. Ils vivent dans le sol et les tiges des végétaux où ils causent des dégâts aux tiges, feuilles, bulbes et racines. Ces vers minuscules sont très difficiles à combattre. Le dahlia et surtout l’œillet d’Inde sont très efficaces contre les nématodes. Il faut les planter près des plantes fragiles à protéger telles que les tomates.

Ppapillon-peris-brassicae-pieride-du-chou

Papillon Piéride du chou ou Pieris brassicae (Auteur : Mat Che – Flickr.com)

Piéride du chou

La piéride du chou est un papillon qui reste à l’écart de l’armoise, du céleri, de la capucine, du chrysanthème comestible, du cosmos, de la menthe poivrée, de la rue odorante, de l’œillet d’Inde, du romarin, de la sauge, du souci, de la tanaisie, du thym et de la tomate. La chenille de la piéride du chou déteste la bourrache et le thym.

 

 

Piéride de la rave

L’aneth, l’armoise, le géranium, l’hysope, la menthe poivrée, l’oignon, la tanaisie et le thym tiennent la piéride de la rave à distance.

Punaise de la courge

La punaise des courges n’aime pas l’aneth, la capucine, la chataire (ou herbe à chat), la menthe verte et poivrée, le pétunia, la tanaisie.

Sphinx de la tomate

L’aneth, la bourrache, le pétunia et le thym font fuir le sphynx de la tomate.

Teigne du poireau

La carotte protège le poireau de la teigne ou ver du poireau.

Thrips

La cataire ou herbe à chat éloigne les thrips.

jardin-potager-permaculture

Potager en permaculture pour un meilleur mélange des cultures perturbant le développement des ravageurs

Ver ou chenille du chou

Les plantes répulsives des vers ou chenilles du chou sont : aneth, anis, armoise, bourrache, capucine, céleri, chanvre, chrysanthème comestible, hysope, menthe, romarin, rue odorante, roquette, sarriette, sauge, souci, tanaisie, thym et trèfle.

Ver des courges

Le ver des courges n’apprécie pas la présence des pétunias et de la tanaisie.

Ver de l’asperge

Le ver de l’asperge n’aime pas les soucis.

Ver gris ou chenille de noctuelle

Les vers gris sont des chenilles d’un grand nombre de papillons de nuit regroupés sous une l’appellation de noctuelle. Il y a deux types de chenilles : les noctuelles défoliatrices qui se nourrissent de feuilles et les terricoles qui vivent dans le sol et dévorent le collet des plantes notamment au potager. L’une d’elles est particulièrement redoutée pour ses dégâts causés dans les planches de salades. Pour l’éloigner, plantez à côté de la tanaisie, du romarin ou du genêt.

Ver de la framboise

Le ver de la framboise est la larve d’un petit coléoptère. On repère la présence de l’adulte par les bourgeons et les boutons floraux attaqués sur framboisiers, ronces, poiriers, pommiers et fraisiers. Cependant, l’adulte ne pond que sur les fleurs de framboisier et de ronce. Sa larve éclot puis se développe en mangeant les fruits de l’intérieur. Une fois attaqués, les fruits s’abiment et sont inutilisables. Une fois qu’elle a atteint sa maturité, la larve passe l’hiver enterrée au pied des framboisiers. Elle réapparait sous la forme adulte au printemps. L’ail, le myosotis, la tanaisie sont des plantes répulsives efficaces. Plantez de l’ail vivace et des myosotis au pied des framboisiers.

Les plantes attractives

Il existe une astuce de jardinier tout à fait contraire aux autres méthodes. Au lieu de repousser les insectes ravageurs de vos cultures, vous installez des plantes attractives, à une certaine distance de vos cultures. Les capucines  et le tabac d’ornement attirent fortement les pucerons. Ces plantes agissent comme un aimant et détournent les insectes ravageurs de vos plantes.

plante-fleur-capucine-puceron

Capucine en fleur (Auteur : JLPC – Wikimedia.org)

Le tabac a la particularité d’attirer et d’engluer les petits insectes. Ils meurent collés sur les feuilles et les tiges de tabac. En plantant vos pieds de tabac à proximité du potager, vous préservez vos légumes des attaques de ces ravageurs.

Le principe est différent pour la capucine. Le puceron des capucines est inoffensif pour la plupart des autres plantes. L’intérêt est ailleurs. Une fois la colonie de pucerons bien installée, les coccinelles, syrphes et autres prédateurs les repèrent et rappliquent très vite. Cela crée un foyer d’insectes auxiliaires dans votre jardin. Ils seront prêts à migrer sur d’autres plantes du jardin si elles sont attaquées par les pucerons.

La camomille romaine est intéressante pour ses facultés répulsives de nombreux insectes et attractives pour d’autres espèces. Elle attire à la fois les pucerons et ses prédateurs tels que les syrphes et les chrysopes.

De la même façon, voici les insectes qui peuvent être « piégés » par des plantes et détournés des plantes à protéger :

  • Aleurode : capucine, tabac d’ornement et rhododendron ;
  • Doryphore : datura, morelle noire et stramonium (datura officinal) ;
  • Thrips : tabac d’ornement.

Par extension, on utilise les propriétés attractives de nombreuses plantes pour leur grand intérêt au jardin.

  • Le fenouil, plante vivace cultivée en bisannuelle, attire les insectes auxiliaires et butineurs.
  • L’achillée et l’alysse attire les coccinelles et les insectes auxiliaires
  • Le cosmos attire les insectes utiles.

Les plantes compagnes

association-legumes-potager-jardinLa particularité de certaines associations de plantes et de se protéger réciproquement de leurs ravageurs. Ces plantes doivent donc être installées côte à côte. L’astuce est d’alterner leur plantation par rang ou au sein du même rang.

Plantes amies par excellence, le poireau protège la carotte de la mouche de la carotte. En retour la carotte protège le poireau de la teigne du poireau (ou ver du poireau). La même association existe entre la carotte et l’oignon.

La carotte préserve également les tomates des attaques du puceron de la tomate. En réciprocité, la tomate protège la carotte de la mouche de la carotte.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous aimerez aussi :