Les orchidées sont aujourd’hui très à la mode, et l’on en trouve dans toutes les jardineries. Certaines demandent des soins très précis : ce n’est pas le cas des phalaenopsis, que l’on peut sans trop de difficulté cultiver en appartement et faire refleurir d’année en année.

Cette plante d’appartement fait partie de la magnifique famille des orchidacées. Originaire des zones tropicales, elle est constituée de feuilles ovales plutôt allongées, assez charnues. La hampe florale s’orne de 6 à 20 fleurons de couleur blanche, verte jaunes pourpres tigrées striées ou mouchetées.

Les meilleures choses ont une fin et, bien que la floraison des orchidées soient particulièrement prolongée, la vôtre est terminée.

Deux hypothèses :

1/ C’était la première floraison

Vous devez repérer sur la tige, en dessous des fleurs desséchées, un à 3 « yeux » (sorte de petit bourgeon). Coupez alors la tige au-dessus du 2ème œil, pour stimuler une 2ème floraison, qui interviendra environ 2 mois plus tard.

2/ C’était la 2ème floraison

La tige ne porte plus d’œil. Laissez là sécher complètement, puis rabattez au ras du feuillage. Il ne vous reste plus qu’à espérer l’apparition d’une nouvelle tige.

Rempoter une orchidée

L’opération est assez facile. Choisissez un pot en plastique ou en terre cuite. Remplissez-le à moitié d’un mélange d’écorces de pin et de billes d’argile expansée. Tenez votre orchidée d’une main, posez-là sur le mélange et finissez de recouvrir les racines. Cette plante aérienne ne tirera rien du support de culture.

Conseil  pour l’arrosage de l’orchidée : laisser en permanence 1 cm d’eau au fond d’une soucoupe présente un double intérêt : de l’eau en permanence selon les besoins de la plante et un maintien d’une hygrométrie autour de la plante.

Ne jetez plus vos orchidées conservez les vous serez surpris de la puissance végétale de cette plante…

Vous aimerez aussi :