Pour les petits, le jardin c’est le commencement d’un monde. Pour les parents, le plaisir de redécouvrir des choses simples à travers les yeux d’un enfant. Jardiner avec ses enfants est un plaisir partagé qui est à la portée de tous, avec un peu de patience et de l’imagination, et quelques règles de sécurité à respecter.

Un tour de jardin pédagogique avec ses enfants

Construisez ensemble une petite cabane en bois où les enfants rangeront leur outillage (de préférence en plastique) et leur équipement : des bottes, un tablier, un chapeau, une brouette, quelques pots, une pelle, un plantoir et un râteau, un arrosoir à pomme, un thermomètre à suspendre à l’entrée pour leur apprendre à lire la température et à observer ses variations. N’oubliez pas les étiquettes pour écrire le nom des plantations.

Et partez à l’aventure, comme Christophe Colomb, avec des yeux neufs : un tour de jardin pour composer un bouquet ou cueillir une poignée de mûres, observer (avec prudence) le ballet des abeilles qui butinent ou celui d’une coccinelle, reconnaître les oiseaux à leur chant (le merle, le rossignol, la tourterelle…), chasser gentiment les papillons (on les capture avec un filet, on les admire et puis on les relâche), suivre les tribulations d’une chenille ou d’un escargot, et, le soir, guetter le hérisson et les vers luisants.

Mettre en scène le  jardinage pour ses enfants

Pour jardiner avec vos enfants, installez une table potagère à double hauteur, ou un bac en bois non traité chimiquement, que vous préparerez ensemble : quelques radis, des tomates cerise, des fraises…
Suivez ensemble le cheminement d’une graine ou d’un plant, de la terre jusqu’à l’assiette : un plant de fraisier que l’on vient de repiquer, jusqu’à la tartine de confiture ; la graine de haricot, jusqu’au cassoulet « maison », ou le plant de poireaux, jusqu’à la soupe de légumes. Comment planter, faire croître, cueillir ou ramasser quand la graine ou le plant sont devenus fruits ou légumes, et comment les accommoder dans une recette ?

Réalisez un herbier avec des fleurs séchées, fabriquez un marque-page en collant sur un morceau de carton quelques pétales ou un trèfle à quatre feuilles si vous êtes chanceux…

Imaginez avec vos enfants une histoire dont ils seront les héros, de petits personnages merveilleux que vous ferez évoluer dans le cadre du jardin que vous aurez ainsi enchanté.

S’ils sont assez grands, apprenez-leur quelques expressions populaires qui prennent leur source dans un jardin, un potager ou un verger : « haut comme trois pommes », « secouer comme un prunier », « ne pas avoir un radis », « rester planter comme un poireau », etc.

Des mesures de sécurité à ne pas oublier au jardin

Ne laissez jamais un jeune enfant seul dans un jardin, surtout si vous avez une piscine (même sécurisée, ce qui est une obligation) ou un plan d’eau ; tenez-le éloigné quand vous entreprenez des travaux avec des outils dangereux : tondeuse, débroussailleuse, etc. Montrez-lui les plantes toxiques qu’il ne doit pas toucher (n’oubliez pas les orties !).

Un jardinier aguerri aura plaisir à partager et à transmettre son savoir ; un néophyte sera heureux d’apprendre avec ses enfants.

Vous aimerez aussi :