Dès les premiers sourires du printemps, on se prend une envie de tout tailler, planter, et semer. En oubliant parfois quelques règles évidentes ou des gestes simples qui changent tout, ainsi que des élémentaires précautions qui préservent l’avenir. Nos conseils pour bien jardiner au printemps.

Supprimer les drageons au printemps

au printemps supprimer les drageons des arbres fruitiersLa plupart des arbres fruitiers sont greffés et il peut arriver, au bout de quelques années, que le porte-greffe refasse parler de lui en émettant des rejets au-dessous du point de greffe. Si vous laissez ces gourmands se développer ils vont aspirer toute la vigueur de l’arbre, au détriment de la variété greffée. Il faut donc impérativement supprimer ces drageons, au plus court.

 

Au printemps, planter sans attendre

Si vous rêvez d’un treillage fleuri sans trop de soucis, adoptez les rosiers grimpants à la végétation vigoureuse : Blush Noisette, Ghislaine de Féligonde, Seagull, Toby Tristram, Bobbie James, Wedding Day, Belle de Londres, Clair Matin, Pierre de Ronsard, Pink Cloud… Et associez-leur des clématites, comme à Bagatelle. Employez de préférence celles à petites fleurs (Prince Charles par exemple).

 

Rafraîchir les bordures

C’est fou ce qu’en hiver les mauvaise herbes peuvent s’en donner à cœur joie. Et un massif qui était impeccable en automne se retrouve vite enherbé si l’on n’y prend pas garde. Portez d’abord votre attention sur les bordures, la frontière large de 30 à 50 cm qui borde le massif. Un coup de bêche tranchera le bord avec netteté.

Ensuite, ressortez votre petite binette préférée, passez un coup de lime pour l’affûter, et gratter juste en surface.

 

Bêcher à grosses mottes et affiner la houe

Avant d’installer des plantes vivaces, des dahlias, des fleurs annuelles ou encore des arbustes, rien ne vaut un bon bêchage, qui permet de partir d’une situation nette. A terme, il est en effet bien plus efficace de tout bêcher plutôt que de se contenter de préparer le terrain ponctuellement, seulement là où l’on va planter.

La terre une fois bêchée grossièrement ne peut être ensemencée ni même plantée directement. Il faut l’affiner. Divers outils permettent cette opération : cela va de la motobineuse au râteau, et les résultats varient grandement selon la nature du sol et son état qui est déterminé par la quantité d’eau tombée les dernières semaines.

Retenez qu’il vaut mieux affiner le sol juste après le bêchage, les mottent étant plus fragiles à ce moment.

 

Semer les radis et semer sous serre

C’est bien encore au printemps, aux alentours de Pâques, que les radis sont le plus appréciés, première vraie friandise du jardin. Pour les réussir, il convient tout d’abord de choisir une vraie variété à forcer et non le fameux 18 jours qui n’a d’excitant que son nom.

Chaque marque vous propose des radis à forcer, qu’ils soient blancs et rouges, ou tout rouges, et c’est parmi eux qu’il faut faire votre choix.

Avant de semer les radis, préparez le terrain soigneusement, et ajoutez beaucoup de terreau ou du compost très mûr, car il faut que les radis poussent à toute allure, sans la moindre peine.

Bien des légumes et des fleurs peuvent être semés sous serre dès le mois de mars. C’est en particulier le cas des légumes poussant lentement (céleris) ou demandant de la chaleur pour lever (tomate, poivron…), et de la plupart des fleurs annuelles exotiques à graine fines.

Préparez-leur un mélange de terre maison pour faciliter la levée. Classiquement, on mélange du terreau, du sable et un peu de terre de bruyère. Si vous remplacez la terre de bruyère par de la tourbe, cela n’en sera que mieux.

 

Vidanger la tondeuse

avant la premiere tonte du printemps il est important de reviser la tondeuseEn général, on finit la saison de tonte par l’une des plus pénibles, avec terre grasse et l’herbe humide au menu. D’où une machine remisée sans grands soins, ce n’est pas la meilleure chose à faire. Une révision en fin de saison juste avant l’hivernage reste la meilleure solution.

Pensez à tous les bons services qu’elle vous rendra cette année et recommencez cette année de jardinage du bon pied. Le mieux consiste à la laisser en dépôt quelques jours chez votre concessionnaire. Il révisera votre tondeuse de manière approfondie avec de nombreux contrôles et une vidange.

Si votre tondeuse est quasiment neuve et bien entretenue, contentez-vous d’une vidange.

 

Avec la participation de Jean-Paul Imbault

Enregistrer

Vous aimerez aussi :