Avec la jacinthe, soyez sans complexes et offrez-vous en une profusion pour passer en beauté de l’hiver au printemps.

En pleine terre

Les jacinthes se naturalisent facilement, leur nombre décuplant en l’espace de 3 ans mais souvent leurs hampes deviennent plus légères, presque semblables à celles des jacinthes multiflores. Pour palier cet inconvénient, arrachez-les chaque année en juin, sitôt que leur feuillage se flétrit pour les répandre sur des clayettes que vous rangerez au sec dans un cellier afin de les replanter à l’automne dans la terre bien enrichie. A cette occasion vous découvrirez sans doute des cayeux qui se sont formés autour de la base des bulbes. Vous les replanterez à part, en nourrice dans un coin de pépinière au sol bien riche afin de les faire grossir. Il faut généralement trois ans de culture pour qu’à leur tour ils fleurissent. Cette méthode, qui n’est autre que celle des pépiniéristes, marche à merveille avec certaines variétés comme City of Haarlem, d’autres en revanche sont plus sujettes à devenir fluettes sans qu’on y puisse grand chose quand on n’est qu’un amateur. Les scilles enfin ne varient guère et l’on peut se passer de tout entretien avec elles, tout au plus, une poignée de scories potassiques au m2 distribuée chaque automne suffira largement à les maintenir en pleine forme.

Au jardin

jacinthe-hyacinth-massif-fleurElles se plaisent partout, avec une préférence pour les bonnes terres du genre de celle qu’on trouve dans les potagers prospères. C’est-à-dire franche, profonde, pas trop lourde et enrichie de longue date. Pour avoir de belles jacinthes, soignez donc les préparatifs en répandant au fond de chaque trou de plantation que vous prévoirez large, deux pelletées de compost de fumier mûr. Si la terre est lourde, mélangez-y une pelletée de sable. Jadis on préconisait même quand c’est possible, d’employer à cet effet du sable de mer, car les jacinthes comme les asperge, qui appartiennent également à la famille des Liliacées, semblent apprécier le sel. En bord de mer, n’hésitez pas à employer le terreau d’algues, cela rend les jacinthes franchement plantureuses. Plantez les bulbes à 15-20 cm de profondeur.

A la maison

Si vous voulez forcer vos jacinthes en les cultivant dans des vases remplis d’eau, n’hésitez pas à investir dans de vrais jolis vases à jacinthes en verre. Leur partie supérieure en coupe, doit être assez profonde et étroite pour accueillir le bulbe et le maintenir au moment de la floraison quand la hampe alourdie par l’épi floral a tendance à verser. La base du bulbe ne doit pas toucher la surface de l’eau à laquelle vous aurez ajouté un morceau de charbon de bois gros comme un sucre pour qu’elle reste pure.

En pots

C’est dans les vrais vases à jacinthe que le spectacle est le plus grandiose. Ces vases en forme de gros bulbe posé sur un pied sont perforés de gros trous en face desquels on placera les oignons, bourgeon tourné vers l’extérieur naturellement. Certains peuvent en contenir jusqu’à 20 et se métamorphosent au printemps en véritables boules de fleurs.

jacinthe-hyacinth-hampe-florale-fleur

Hampe florale de jacinthe bleue

A défaut de vases à jacinthes, prenez des pots plus larges que hauts (on dit des « raccourcis » ou des « baquets ») d’un diamètre d’au moins 15 cm. Comptez un bulbe pour 1 pot de 15 cm, mais 4 dans un pot de 25 cm car vous pourrez les espacer d’environ 10 cm les uns des autres sans trop vous approcher des parois et ainsi préserver les racines des bulbes du gel, leurs point faible quand on les cultive en pot dehors.

Remplissez les pots d’une couche de cailloux de 3 cm puis d’un mélange à parts égales de terre de jardin et de compost mûr. Enfoncez les bulbes à 5 cm de profondeur, puis plongez les pots ainsi remplis dans une bassine d’eau jusqu’à ce que leurs parois changent de couleur, indiquant qu’ils sont saturés d’eau.

Il est inutile d’arroser encore jusqu’à l’apparition des épis floraux où vous pourrez donner un arrosage hebdomadaire corsé d’engrais liquide du type « géraniums » pour aider le bulbe à se reconstituer. Vous prolongerez ce traitement encore un mois après la fin de la floraison et ainsi pourrez replanter vos jacinthes en pleine terre au jardin et les voir refleurir et se multiplier durant de longues années.

Vous aimerez aussi :