Votre maison ou votre terrain est trop proche de celle de vos voisins et vous n’aimez pas qu’ils regardent ce qui se passe chez vous ? Rassurez-vous, il existe un grand nombre de solutions pour vous isoler de la vue de vos voisins.

Pour ceux qui ont la main verte

Si vous aimez la nature et que vous avez la main verte, vous pouvez fort bien envisager l’élévation d’une barrière naturelle. Plusieurs solutions s’offrent à vous : vous pouvez tout d’abord choisir de planter une haie avec des arbres ou des buissons.

Vous pouvez aussi envisager d’élever une structure (en bois ou en matériaux légers de préférence) pour y faire courir du lierre ou toutes sortes d’autres plantes grimpantes qui ont la faculté de boucher de larges espaces. L’avantage d’une isolation naturelle, c’est qu’elle vous permettra si elle est bien orientée, de faire naître un peu d’ombre dans votre jardin. Idéal donc pour y mettre une table, une chaise et pour s’y reposer.

Vous pouvez aussi plus simplement opter pour un grillage et y installer, là encore, une plante grimpante. Si vous optez pour la plantation d’arbres, essayez de choisir une espèce qui grimpe en hauteur et dont les branches en largeur seront soit de petite taille soit faciles à couper. On n’y pense rarement au moment de la plantation, mais un arbre pousse vite… très vite parfois.

Pour ceux qui ont l’âme de constructeurs

On peut aussi vouloir élever un mur en dur. Dans ce cas, quelques parpaings et du ciment suffisent le plus souvent. Vous pourrez préférer une construction en bois afin de vous isoler sans trop vous gâcher la vue. Pensez tout de même que si vous vous livrez à de lourds travaux de construction, une partie de votre jardin risque de se retrouver à l’ombre pour une bonne partie de la journée.

Quelques conseils pour éviter les ennuis

L’élévation d’un mur, ou toute autre séparation de terrains, peut parfois poser problème avec son voisin, en particulier pour savoir qui devra l’entretenir ou couper les branches des arbres qui rapidement dépasseront de part et d’autre de la clôture.

L’idéal, c’est donc d’en parler au préalable avec son voisin. S’il n’existe aucune séparation physique préalable entre les deux terrains avant la construction du mur, il est conseillé de faire appel à un géomètre-expert qui pourra, après avoir consulté le cadastre, déterminer où devra se situer l’emplacement exact du mur. Ce sont des petites choses, mais on y pense parfois un peu trop tard, une fois que les problèmes surviennent. Vous pourrez ainsi mieux profiter de votre jardin.

isoler-vue-voisin-2

Vous aimerez aussi :