Il est difficile de trouver mieux que les géraniums pour garnir les jardinières. Alors autant en tirer le maximum ! Nos conseils pour bien entretenir les géraniums.

Questions / réponses sur l’entretien des géraniums

A quoi reconnait-on un bon plan de géranium ?

A une partie aérienne compacte, bien ramifiée et saine. Pas de fleurs ou seulement quelques unes pour vérifier la couleur. Il est cultivé dans un godet de dimension raisonnable (9 cm), en rapport avec la partie aérienne. Au dépotage, des racines jeunes et blanches doivent tapisser la motte. D’accord, il est parfois délicat de dépoter avant d’acheter, sous les yeux de la vendeuse…
Quel est le meilleur substrat pour les pélargoniums ?Pelargonium rose

Il n’existe pas de substrat idéal pour le pélargonium, nom scientifique du géranium. Il peut être installé dans des contenants les plus divers (évitez les bidons d’huile) et différentes variétés peuvent avoir des exigences particulières. Observez cependant ces quelques règles :

  • Veillez au drainage afin d’éviter la stagnation d’eau
  • Le mélange sera léger, aéré, et riche en matières organiques
  • Un bon mélange pourrait être : 1/3 de terre franche, 1/3 de terreau dit horticole ou de tourbe, 1/6 de sable grossier, perlite ou pouzzolane, 1/6 de terreau ou de fumier bien décomposé.


A quelle fréquence arroser les géraniums ?

Tout dépend des conditions climatiques, de l’exposition, du contenant et du substrat utilisés. Le géranium est résistant à la chaleur et à la sécheresse. Il fait toujours bonne figure, même quand il a soif. Une bonne règle de conduite consiste à attendre que le premier centimètre de terre soit sec, mais veillez à ce que la motte ne se dessèche pas complètement.

L’intervalle entre deux arrosages peut varier de quelques jours à plus d’une semaine. En jardinière à réserve d’eau, il est bon d’attendre deux à trois jours, lorsque cette dernière est vide, avant de remplir à nouveau. La majorité des pélargoniums meurent plutôt par excès que par manque d’eau.


Quel engrais utiliser pour les géraniums ?

D’une façon générale il est conseillé d’employer un engrais liquide ou soluble pour sa facilité d’utilisation. Employez une concentration moitié moindre que celle conseillée par le fabricant, afin d’éviter les brûlures des racines.

Si la terre est pauvre, il faut apporter de l’engrais très régulièrement (une fois tous les deux arrosages). Un engrais type « géranium » est conseillé pour obtenir une floraison soutenue. Dans le cas contraire, espacez les apports d’engrais du même type ou diminuez encore les concentrations. Ne jamais appliquer d’engrais sur un substrat desséché.
Quels sont les pires ennemis des géraniums  ?geranium rose sur un balcon

En serre, le géranium a beaucoup d’ennemis : les champignons (pied noir, pourriture grise, rouille), quelques prédateurs (pucerons, aleurodes et acariens), ou les viroses et bactérioses. A l’extérieur, s’il est sain au départ, planté et entretenu correctement, on ne lui connaît pratiquement pas d’ennemis.
Que doit-on faire pour les géraniums si l’on s’absente quinze jours en plein été ?

Dans la mesure où les caractéristiques du substrat sont convenables et que le volume du contenant est proportionné à la plante, il suffit d’arroser un peu plus que de coutume avant le départ et éventuellement au retour, s’il n’y a pas eu d’orage.

 

Avec la participation de Jean-Paul Imbault

Enregistrer

Enregistrer

Vous aimerez aussi :