Écologique et économique, le compost est un engrais qui s’obtient par la décomposition de tous les déchets organiques biodégradables.

Les bienfaits du compost

Plus d’un tiers du contenu de votre poubelle peut être composté : tous les papiers (sauf glacés et plastifiés) et cartons, une grande partie de vos déchets de cuisine (épluchures de légumes, pain, croûtes de fromage, coquilles d’œufs… et de ceux de votre jardin (tontes de gazon, feuilles mortes, mauvaises herbes…).

En fabriquant votre compost vous-même, non seulement vous ferez des économies puisque vous n’aurez plus besoin d’acheter d’engrais, mais vous réduirez aussi le nombre d’ordures et ferez un petit geste pour l’environnement.

La bonne recette pour le compost

Mélangez les déchets mais prenez garde à ne pas les tasser. Comme la décomposition nécessite de l’air et de l’humidité, mouillez votre compost de temps à autre de façon à ce qu’il soit aussi humide qu’une éponge.

S’il est trop mouillé, il dégagera une odeur nauséabonde. En revanche, trop de sécheresse stopperait le processus.

Pensez à bien le brasser régulièrement. N’oubliez pas de couvrir vos déchets pour accélérer le procédé et le protéger de la pluie. Quand la texture s’effrite, c’est signe que le compost est près. Il doit avoir un aspect homogène, une couleur foncée et l’odeur de terre de forêt.

Attendez au minimum deux mois avant d’utiliser votre compost en couverture de sol (incorporé à une profondeur de 5 à 15 cm). Pour en faire un terreau de culture, attendez au moins six mois et mélangez-le avec de la terre. Un compost trop peu décomposé provoquerait un effet dépressif. Si vous souhaitez rempoter des plantes en jardinière, mélangez un tiers de compost avec un tiers de terre et un tiers de sable.

Composter en tas ou en bac ?

bac-a-compost-en-bois

En bois ou en plastique, le bac à composter existe en plusieurs contenances

Deux options s’offrent à vous. Vous pouvez composter en tas ou en bac. Pour le compostage en tas, il suffit de regrouper les déchets à même le sol en un tas d’environ 0,5 m à 1,5 mètres de hauteur. La pluie remplace alors l’arrosage et l’aération naturelle est suffisante. Optez pour cette solution si vous avez un grand jardin et peu de temps pour vous occuper de votre compost.

Pour éviter les débordements, préférez le compostage en bac, en utilisant un composteur. Vous trouverez des bacs à compost en bois, en métal ou en plastique avec des couvercles. Par la même occasion, votre compost sera à l’abri des animaux.

 

 

 

 

 

gamme-composteur

Cliquez pour parcourir notre sélection de composteurs sur le site mr-bricolage.fr

Vous aimerez aussi :