Un mur exposé au soleil dans le jardin ? Un coin de pelouse un peu triste ? Pourquoi ne pas installer un treillis et y faire grimper

chevrefeuille sur treillage

Chevrefeuille sur treillage

du jasmin, de la vigne, du chèvrefeuille, un rosier ou une glycine : des couleurs et des parfums pour un petit abri rustique, tout bourdonnant d’abeilles.

On trouve dans le commerce toutes sortes de treillis préfabriqués et simples à poser. Mais vous préférez le plaisir d’un petit treillis « fait maison ». Voici quatre idées simplissimes pour construire votre support.

Un treillis-cabane en bambou

Plantez à proximité d’un mur quatre bambous en carré (le carré est approximatif, pas besoin de mètre ni d’équerre), et reliez-les par un maillage de fil épais et solide que vous enroulerez librement autour des tiges de bambous. Plantez vos plantes et accompagnez leur croissance en les maintenant au support avec du rafia. Au bout de quelques mois, la structure aura disparu sous les floraisons et vous pourrez faire admirer votre composition « quadridimensionnelle » !

Un treillis en tipi

Aperçu de fibres de rafia

Aperçu de fibres de rafia

Plantez trois bambous solides que vous reliez ensemble par le haut avec du rafia à la manière d’un tipi indien,
et plantez à la base de chacun des pieds trois plantes grimpantes qui se noueront autour de leur support en poussant. Choisissez des plantes odorantes (jasmin, chèvrefeuille et glycine) pour embaumer un coin de jardin, près d’une terrasse. Vous pouvez y placer une petite lampe solaire pour les soirées d’été et les enfants s’y cacheront avec plaisir.

Un treillis comme un tableau

Fixez entre deux piquets de bois un grillage rigide à grandes mailles, et plantez vos plantes, potagères si vous choisissez quelques plants de petites tomates ou des piments, ou ornementales si vous optez pour des pieds de vignes vierges. Au fur et à mesure de leur croissance, maintenez sans serrer les branches avec du rafia. Pour que votre treillis se fonde parfaitement dans la nature, peignez en vert les supports en bois et la structure en grillage. Et vous obtiendrez un beau tableau vertical !

Un treillis au mur avec une palette à lames

Placez verticalement contre un mur – mais en prenant soin de laisser un espace entre celui-ci et votre construction pour permettre aux plantes de respirer – une grande palette en bois à lames espacées que vous aurez préalablement peinte (vous pouvez tout oser, un rouge flamboyant, un rose passé ou un jaune citron !). Fixez-la avec des pitons à visser et du fil de fer et observez, jour après jour, vos plantes grimper joyeusement dans le décor que vous aurez créé pour elles.

Vous aimerez aussi :