Le paillis est une couche protectrice posée sur le sol autour des plantes, des fleurs, des légumes, ou des arbustes.

Il est très facile de fabriquer soi-même un paillis avec les éléments végétaux trouvés dans un jardin. En plus d’assurer une excellente protection, le paillis organique a l’avantage d’enrichir la terre en se décomposant progressivement en humus. C’est gratuit et écologique !

Voici nos conseils pour fabriquer un paillis organique.

 

Le matériel

- Une tondeuse électrique munie d’un sac ou d’un bac de ramassage ;

- un broyeur à végétaux électrique ;

- un râteau à feuilles ;

- une bâche ;

- une brouette.

 Fabriquer un paillis organique avec les déchets du jardin

Comment fabriquer un paillis avec les déchets verts du jardin ?

 

  • Attendez l’automne et ramassez les feuilles mortes tombées au sol, à l’aide d’un râteau à feuilles (et non à la pelle, comme dans la chanson de Prévert), étalez-les sur l’herbe, puis broyez-les avec une tondeuse pour éviter qu’une fois placées autour de vos plantations, elles ne s’envolent avec le vent. Vous pouvez les stocker dans une poubelle, elles vous serviront toute l’année.

Fabriquer un paillis organique avec les déchets du jardinToutes les feuilles mortes sont utilisables, mais sachez que les fleurs des arbres fruitiers et des rosiers, plus coriaces, se dégraderont plus lentement.

Une précaution importante : vos feuilles mortes doivent être saines.

Utilisées en paillis, elles protégeront en hiver les végétaux du froid ; au printemps, elles freineront la pousse des mauvaises herbes ; en été, elles préserveront la fraîcheur du sol et limiteront ainsi l’arrosage. En se décomposant, elles nourriront et fertiliseront votre sol.

 

  • Récupérez les tontes de gazon. Utilisées généralement pour faire un compost, elles formeront également un paillis efficace. Mais pour éviter qu’elles ne pourrissent, prenez soin de les laisser sécher un ou deux jours, étalées en plein soleil, avant de pailler.

Veillez à ce qu’elles ne contiennent pas de graines, et évitez également les herbes qui auraient été traitées avec des désherbants ou des engrais chimiques.

Parfait pour protéger les plants de votre potager (les salades, les choux, les épinards, les courgettes ou les pommes de terre) et les plantes basses annuelles ou vivaces, un paillis de tontes du gazon empêchera la croissance des mauvaises herbes et limitera les arrosages.

Si vous utilisez l’herbe fraîchement coupée, sans séchage, disposez votre tonte en couche très mince et réservez-la pour les cultures rapides (radis, navets, laitues, etc.).

 

  • Après une taille ou un élagage, ramassez les petites branches des arbustes, et broyez-les avec un broyeur à végétaux. Si elles sont de faible section, vous pouvez les broyer plus rapidement avec une tondeuse électrique.

Hachées menues, elles serviront de paillis, notamment pour les arbustes, les haies et les rosiers. Avec ce broyat à dégradation longue, vous éviterez également l’installation des herbes indésirables, et vous favoriserez la présence des insectes auxiliaires.

Vous aimerez aussi :