Un entretien régulier pour des outils de jardins efficaces est important, après l’utilisation, mais aussi toute l’année.

Les outils de jardins, comme tous les outils auxquels on tient d’ailleurs, doivent faire l’objet d’un entretien régulier pour être opérationnels le plus longtemps possible. Il est impératif d’entretenir les outils de jardins en particulier parce qu’ils sont en contact direct avec des matières (sève, terre) qui peuvent s’avérer corrosives et les abimer ou, pire, entraîner une infection dans tout le jardin. Pour prolonger la durée de vie des outils et assurer la pérennité de votre jardin, il est nécessaire d’entretenir les outils de deux manières : par un nettoyage qui suit leur utilisation immédiate, avant leur rangement, et par un entretien annuel plus en profondeur.

Il est à noter qu’avant leur première utilisation, les outils qui présentent une partie métallique non-protégée doivent être enduits d’antirouille afin d’éviter d’être rongés, et ceux présentant un manche en bois non-vernis doivent être frottés à l’huile de lin qui, d’une certaine manière, l’imperméabilise.

Le nettoyage après utilisation

Les gestes dont tout bon jardinier doit s’acquitter avant le rangement de ses outils sont :

  • Le brossage des parties en contact direct avec la terre à l’aide d’une brosse à poils durs (de préférence à chiendent) qui élimine les gros résidus avant un nettoyage plus poussé ;
  • La désinfection des outils à lame (sécateur, ciseaux…) à l’alcool à 90° (ou alcool à brûler). Cette étape est incontournable pour la simple raison que ce sont des outils en contact avec les fluides des plantes (sève, résine) et qui représentent un vecteur à haut risque de transmission de maladies ;
  • Le nettoyage à l’eau savonneuse (ou à l’eau javellisée) de tout ce qui est plastique, suivi d’un rinçage à l’eau claire, pour la même raison d’aseptisation ;
  • Et le séchage (surtout des parties métalliques) avec un chiffon non-pelucheux pour éliminer toute trace d’humidité et éviter la rouille.

L’entretien annuel

Et pour que tout le matériel de jardinage soit prêt avant l’apparition des premiers bourgeons, dans le courant de l’hiver, prenez soin :

  • D’aiguiser tous les outils de coupes (c’est-à-dire ceux avec une ou plusieurs lames) des deux côtés sur une pierre à aiguiser, et d’affuter les outils de pique à la meule ;
  • De frotter les manches en bois à l’huile de lin qui préserve de l’apparition de moisissures ;
  • De graisser les outils à ressort (sécateur), les outils à raccord (ciseaux) ainsi que les outils à moteur (taille-haie) ;
  • D’éliminer les éventuelles apparitions de rouille sur les parties métalliques à l’aide de papier de verre ou d’une paille de fer, puis les enduire de paraffine à l’aide d’un coton (ce qui renforce l’action de l’antirouille).

Vous aimerez aussi :