Le mois de novembre ouvre le bal des opérations d’élagage. Un bon équipement et un peu de savoir-faire vous permettront de procéder vous-même à l’élagage d’un arbre de faible développement.

Élaguer un petit arbre : un équipement adapté

L’élagage d’un petit arbre est une opération technique qui nécessite un équipement de base afin de travailler efficacement et sans risque. Il faut donc privilégier la sécurité :

  • Prévoyez des vêtements épais, des chaussures de sécurité et des gants avant d’envisager les travaux. Dans le feu de l’action, certains gestes pourraient occasionner des blessures sans cet équipement de base.
  • Munissez-vous de  lunettes de protection pour se éviter les projections d’éclats et pensez qu’une extrémité de branche peut très vite devenir un danger potentiel pour un œil.
  • Si vous utilisez une tronçonneuse, n’oubliez pas le casque de protection acoustique sur les oreilles !

Le choix des outils pour élaguer :

Choisissez vos outils en fonction de la taille des branches de l’arbre. Pour un petit arbre, un sécateur à long manche bien affûté et une scie élagueuse sont indispensables. Pour de grosses branches charpentières mieux vaut utiliser une tronçonneuse.

Le conseil de Mr.Bricolage : Fixez vos outils sur un manche télescopique, vous pourrez atteindre les plus hautes branches sans avoir recours à une échelle.

Comment élaguer un petit arbre ?

L’élagage permet une réduction de la ramure d’un arbre tout en conservant son port d’origine dans le but de faire pénétrer un maximum de lumière au centre de l’arbre. Il est indiqué sur les sujets devenus trop imposants afin de dégager la vue, de réduire l’ombrage ou pour des raisons de sécurité dans les zones passantes. Cette opération est traumatisante pour un arbre, il faudra donc procéder avec précautions.

elaguer-un-petit-arbre-coupe-branche-ebrancheurLes gestes techniques :

  • Équipez vous de vos vêtements de sécurité et de vos outils.
  • Pensez à vous munir d’une corde afin d’assurer la chute des plus grosses branches.
  • Commencez par couper à la base toutes les branches mortes, malades ou abîmées. Taillez de manière bien nette. La coupe doit être franche et régulière.
  • Coupez ensuite les branches tournées vers l’intérieur pour bien dégager le centre de l’arbre et assurer ainsi une bonne ventilation et une pénétration de la lumière.
  • Terminez en taillant l’extrémité des branches principales d’un tiers et supprimez une branche secondaire sur trois pour conserver une belle silhouette à l’arbre sans trop le dégarnir.

L’astuce de Mr.Bricolage : Les arbres fragilisés par le gel ou les maladies ainsi que ceux qui étaient laissés à l’abandon depuis de nombreuses années devront être élagués avec encore plus de précautions. Préférez dans ce cas étaler les opérations d’élagage sur deux ans.

partenariat-rustica

Enregistrer

Vous aimerez aussi :