Pour assurer une bonne pousse à un arbre, il est parfois essentiel d’en couper quelques branches. Quand faut-il s’en occuper ? Avec quels outils ? Voici les règles de base pour bien élaguer les arbres de son jardin.

L’élagage : quand et pourquoi ?

Scie élagueuse

Scie élagueuse

Elaguer un arbre signifie en couper les branches superflues : mortes, malades ou menaçant de tomber par exemple. C’est aussi l’occasion de donner une forme à un arbre ou de relancer sa croissance. Il ne faut pas abuser de l’élagage et laisser le plus possible, la nature suivre son cours.

En principe, l’élagage se fait en hiver, pour ne pas endommager les réserves naturelles de l’arbre, mais la plaie ne se refermera qu’au printemps suivant. A l’inverse, tailler un arbre vert (lorsqu’il a encore des feuilles), lui permet de cicatriser avant l’hiver, mais en drainant sa sève.

Pour tailler les arbres fruitiers, deux périodes sont recommandées : les arbres à pépins (pommier, poirier…) sont taillés en hiver, de novembre à mars, en évitant la période de gel. Les arbres à noyau (cerisier, pêcher…) sont, eux, taillés à la fin de la fructification, d’août à septembre.

Comment élaguer un arbre ?

Sécateur

Sécateur

La coupe doit toujours laisser un tire-sève : bourgeon, rameau, branche… C’est le principe de base de l’élagage qui permettra de produire un effet de pompe, activant la cicatrisation. L’entaille doit donc être faite au-dessus d’un bourgeon, ni trop loin, ni trop près.

La coupe doit se faire en biseau, pour limiter la pénétration de pluie et de parasites dans les tissus de l’arbre. Attention : le biseau doit être dirigé à l’opposé de l’œil (bourgeon).

Enfin, n’oubliez pas que l’élagage trop radical est une agression dont votre arbre aura peut-être du mal à se remettre. Mieux vaut donc anticiper : des coupes légères et régulières sur les jeunes arbres permettront d’éviter, à termes, des problèmes de cicatrisation et de pourrissement dus à une taille trop sévère.

L’équipement pour élaguer : sécurité avant tout

Élagueuse électrique sur perche

Élagueuse électrique sur perche

Le sécateur, le coupe branche et la cisaille sont faciles à utiliser et conviennent parfaitement aux branches de faible diamètre. Munis d’un manche télescopique, ces outils peuvent même atteindre les branches hautes.

Mais l’outil principal pour la taille des branches reste la tronçonneuse. Outre les modèles classiques, à deux poignées, il existe des tronçonneuses élagueuses que l’on peut fixer sur une perche télescopique, ou des perches élagueuses, modèles tout-en-un.

Plus compacte et plus légère qu’une tronçonneuse classique, l’élagueuse n’est munie que d’une seule poignée et se manie donc à une seule main. Attention donc aux rebonds mal contrôlés et à ne pas placer votre deuxième main trop près de la chaîne !

Manipuler des outils dangereux requiert une bonne préparation. Munissez-vous de gants solides, d’un casque avec visière pour éviter les projections de bois et d’un protecteur acoustique afin d’épargner à vos oreilles le bruit prolongé de la tronçonneuse.

outils-de-coupe-et-elagage

Cliquez pour parcourir notre sélection d’outils de coupe sur le site mr-bricolage.fr

Enregistrer

Vous aimerez aussi :