Les pivoines apparaissent entre mai et juin et embaument le jardin d’une senteur de rose un peu âpre. Elles posent souvent leurs tiges alourdies par des fleurs immenses en désordre autour d’elles puis s’évanouissent dans une pluie de pétales à la fin juin. Comment cultiver les pivoines ? Les conseils de Mr.Bricolage…

Cultiver les pivoines : mode d’emploi

pivoine rougeLes pivoines aiment la bonne terre, l’idéal étant une terre à blé riche et consistante, qui reste fraîche sans trop retenir l’eau en hiver. Elles fleurissent très bien à mi-ombre où leurs couleurs sont plus tendres qu’en plein soleil. Le calcaire ne les dérange pas. Ce sont des plantes de pleine terre : en pots, même grands, elles ne donnent pas grand-chose. Ne les plantez pas trop profondément, pratiquez plutôt des trous plus larges que hauts, à la fourche à bêcher.

On peut planter des pivoines toute l’année, y compris les acheter en pots et en fleurs en mai-juin et les installer tout de suite au jardin, à condition toutefois de bien les arroser durant l’été (5 litres d’eau une fois par semaine).
Moyennant quoi, les pivoines pourraient plus souvent être offertes à l’occasion de la fête des Mères (et des Pères).
La saison de plantation idéale s’échelonne de septembre à janvier, quand les plantes sont endormies. Elles ont ainsi le temps de profiter des pluies printanières pour s’installer avant l’été et résister à la sécheresse.

Entretenir les pivoines

Tenez les souches des pivoines à l’écart des mauvaises herbes. Attention au chiendent et au liseron en particulier. Chaque printemps, profitez d’une période où la terre est bien meuble pour désherber les souches en tirant doucement sur les racines des mauvaises herbes que vous soulèverez avec une petite griffe à rosiers à dents plates en prenant garde à ne pas blesser les racines. Une fois cette toilette de printemps terminée, répandez un seau de compost maison autour de chaque souche, sur 2-3 cm d’épaisseur. En avril-mai, tuteurez les tiges des pivoines avec un bouquet de rameaux de noisetier gros comme le doigt qu’on relie avec du raphia à 30 cm du sol, de manière à leur conserver leur port naturel.

On peut avoir un bouquet qui tient une petite semaine en cueillant les pivoines à peine écloses. Ne vous inquiétez pas, ces jours supplémentaires ne consistent pas à contempler des fleurs imparfaites, sitôt cueillies elles commencent à s’épanouir. Elles durent d’autant plus longtemps que vous placez le vase dehors pour la nuit et changez l’eau chaque matin après avoir coupé leurs tiges.

Mes pivoines ne fleurissent pas : que faire ?

pivoines rosesComplainte souvent entendue qui laisse à penser qu’elles sont capricieuses, ce qui est faux. La plupart du temps, cette bouderie est due au fait qu’elles sont enterrées trop profondément. Attendez l’automne, arrachez-les délicatement à la fourche à bêcher en procédant en deux temps, cernez la souche en enfonçant la fourche à bêcher à 50 cm du centre pour ameublir un bon cercle de terre, deuxième temps, soulevez doucement, toujours à la fourche enfoncée cette fois à 20 cm de la souche.

Divisez éventuellement les racines en les démêlant délicatement. Pour que la reprise soit garantie, il faut que chaque bouquet de racines soit coiffé de bourgeons et replantez.

Avec la participation de Jean-Paul Imbault

Enregistrer

Vous aimerez aussi :