Vous rêver de créer un petit potager dans votre appartement. Alors, passez du rêve à la réalité et créez votre espace gourmand avec toute l’attention d’un jardinier à la campagne ! Et attendez patiemment vos premières récoltes.

Voici comment procéder pour créer un potager dans votre salon, dans votre cuisine ou dans une pièce que vous lui réserverez, à défaut de disposer d’un balcon.

 

Les conditions pour créer un potager dans son appartement

  • L’exposition du potager. Choisissez un endroit ensoleillé, clair et aéré, de préférence au bord ou près d’une fenêtre si vous ne disposez pas d’un balcon.
  • Un petit potager bio. Un potager d’appartement, c’est l’occasion de créer un petit espace bio, donc n’utilisez ni pesticide, ni herbicide ou autres produits chimiques polluants.
  • L’apport en nutriments et en eau. Le pot est d’une profondeur limitée pour les plantes, elles ont donc plus souvent soif que dans le cas d’un potager ordinaire, et ont plus souvent besoin d’apport en nutriments. Arrosez plante par plante, de préférence avec un petit arrosoir. Les racines se développant dans un espace restreint, la plante a une croissance moins importante. Pensez à réduire son développement au niveau des tiges et des feuilles pour obtenir de plus beaux légumes.
  • Les bonnes associations de légumes. Choisissez des légumes qui s’accordent (carottes et poireaux, tomates et oignons, haricots et radis, etc.), ce qui vous permettra de lutter contre les parasites et les maladies de façon naturelle.

 

Les légumes les mieux adaptés pour un potager en appartement

potager-interieur-cuisine-herbes-aromatiques

Crédit photo : Pinterest – archzine.fr

La règle à respecter pour créer un potager dans votre appartement : plus la plante fait de racines, plus le contenant doit être profond.

  • Choisissez prioritairement des légumes « feuilles » (salades, épinards) qui, faisant peu de racines, se développent très bien dans de petits contenants.
  • Pour les légumes « fruits » (tomates, aubergines, poivrons ou concombres), prenez un pot large et d’une profondeur de 30 cm minimum. Un tuteurage de la plante sera nécessaire pour l’aider à bien se tenir.
  • Les légumes « racines » (carottes, radis, betteraves) ont besoin de place. Choisissez pour eux un contenant de grande taille et de profondeur importante, et disposez-les en gardant un espace entre chaque plant pour qu’ils puissent se développer de façon normale.
  • Les herbes aromatiques (basilic, persil, ciboulette, thym, sauge) sont très faciles à cultiver en intérieur, à la condition qu’elles profitent d’un bon ensoleillement (sur le bord d’une fenêtre) et que vous les arrosiez fréquemment.

Vous aimerez aussi :