En automne, ne jetez pas les feuilles mortes ! Entières ou broyées, elles peuvent être utilisées au profit de votre jardin et de vos plantations.

Le ramassage et le broyage des feuilles mortes

jardin-gazon-feuille-morte-automne

Râteau à feuilles mortes

En fin d’été et une fois l’automne arrivé, les premières feuilles mortes commencent à tomber. Ramassez-les rapidement pour éviter qu’elles ne s’accumulent et asphyxient votre gazon ou vos plantations. Utilisez un râteau à feuilles ou un balai à gazon à tête large. Les feuilles mortes font beaucoup de volume mais peu de poids. Utilisez une grande bâche pour y mettre les feuilles ramassées. En regroupant les quatre coins, vous pourrez facilement transporter un grand volume de feuilles.

Pour les grandes surfaces ou si vous avez de grands arbres, utilisez un aspirateur-souffleur de feuilles mortes. Sa fonction souffleur sert à regrouper les feuilles en tas. Une fois rassemblées, sa fonction broyeur aspire les feuilles, les broie finement et les récupère dans un grand sac en tissu. L’avantage du broyage est la forte réduction du volume.

Autre astuce, vous pouvez profiter du passage de la tondeuse à gazon pour ramasser et broyer les feuilles en même temps. Cela créera un mélange idéal pour bien se décomposer dans votre compost.

Stockez des feuilles non broyées dans des sacs en plastique, une poubelle ou encore dans un contenant grillagé. Elles vous serviront ensuite tout au long de l’année.

 Un compost domestique avec les feuilles mortes

Chargement du silo à compost avec des feuilles mortes

Chargement du silo à compost avec des feuilles mortes

Utilisez les petites feuilles ou les feuilles mortes broyées pour alimenter un tas de compost. Mélangez en quantité égale des produits azotés et humides comme la tonte de gazon et des produits carbonés et secs comme les feuilles mortes. La combinaison des matières sera favorable au développement de la faune et de la flore microbienne. Ils décomposeront rapidement les matières organiques en un compost de qualité.

Ce compost sera employé au pied des plantes d’ornement du jardin (plantes vivaces, annuelles, arbustes), des plants de légumes au potager ou des arbres fruitiers. Ce compost, enrichi par la présence de feuilles mortes, vous permettra d’améliorer la qualité de votre sol, facilement et sans frais. Ce sera l’assurance d’avoir des plantations saines et vigoureuses.

 Un paillis de feuilles mortes

Vous pouvez également utiliser vos feuilles mortes pour faire du paillis. Le paillage est une technique recommandée au potager, au pied des légumes, ou dans les massifs de fleurs :

jardin-potager-hiver-paillis-feuilles-mortes

Paillage hivernal du potager pour protéger la terre et éviter la prolifération des mauvaises herbes

  • L’hiver, une épaisse couverture de feuilles mortes non broyées protégera les végétaux sensibles au froid(petits arbustes, vivaces peu rustiques, etc).
  • Au printemps, broyées ou non, les feuilles mortes épandues sur le sol non gelé freineront la pousse des mauvaises herbes.
  • En été, elles préserveront la fraîcheur du sol et limiteront ainsi l’arrosage. En se décomposant, elles nourriront et fertiliseront votre sol.

Toutes les feuilles mortes sont utilisables pour faire un paillis. Certaines feuilles d’arbres fruitiers, de noyer et de rosier sont plus épaisses. Elles se dégraderont plus lentement.

Attention,  une précaution importante : les feuilles mortes que vous utilisez ne doivent pas présenter de traces de maladie.

Enfin, gardez toujours des petits coins sauvages pour y déposer quelques petits tas de feuilles. Les auxiliaires du jardin y trouveront refuge pour passer l’hiver. Rien de mieux pour un hérisson qu’un tas de feuilles sous des branchages pour s’y faire un nid douillet pour hiberner.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous aimerez aussi :