La culture de la vigne est l’une des grandes traditions françaises. Qu’il s’agisse de raisins à savourer ou de vin à déguster, il n’est pas nécessaire d’habiter dans un château bordelais ou un domaine bourguignon pour profiter des plaisirs d’une vigne. Un petit lopin de terre ou un muret dans votre jardin suffisent, à condition de savoir comment planter votre vigne, comment l’entretenir et la protéger.

Suivez nos conseils, et vous pourrez, au mois de septembre prochain, cueillir vos premières grappes.

Ce qu’il faut savoir avant de planter une vigne dans son jardin

Quelle vigne choisir

Quand vous choisissez une vigne, préférez les variétés communes de votre région. N’hésitez pas à demander conseil autour de vous.

Les variétés diffèrent selon que vous recherchez une vigne qui portera des fruits ou une vigne d’ornement.

Vigne sur mur en brique

Aperçu d’une vigne sur un mur en brique

Si vous préférez les vignes à fruits, vous avez le choix entre plusieurs variétés qui se développent sans grandes difficultés sous tous les climats de la métropole, pour peu qu’elles soient exposées au soleil et abritées du vent. Parmi ces espèces, l’une des plus remarquables est la vigne « Chasselas doré », dont la chair des grains est particulièrement juteuse. La vigne « Perlette » et la vigne « Muscat bleu » donnent également des grains savoureux.

Pour des vignes ornementales, choisissez la vigne « Purpurea » au feuillage pourpre très décoratif au printemps, ou bien la vigne « Cardinal » appréciée autant pour son feuillage que pour ses fruits. Ces variétés feront de très beaux ornements plantés en treille, contre un mur ou une pergola, à la condition que vous les exposiez plein sud, surtout dans les régions plus froides du nord de la France.

Quand faut-il planter une vigne ?

Il est recommandé de planter la vigne ou bien en automne, ou bien au printemps,

l’important étant d’éviter les périodes de gel.

 Où planter une vigne ?

À l’encontre de la plupart des végétaux, la vigne a besoin d’un sol sec, voire caillouteux, pourvu qu’il soit exposé au soleil et à l’abri des vents forts. Elle s’accommode très mal d’un sol humide, c’est la raison pour laquelle elle est le plus souvent plantée sur un terrain en pente, pour que l’eau glisse.

La vigne ornementale peut être cultivée à l’ombre sans que cela nuise à la qualité de son feuillage.

Comment planter un pied de vigne dans son jardin

Une fois l’emplacement de votre vigne choisi, préparez-vous à la planter.

Aperçu d’une grappe de raisin blanc

À savoir avant de commencer votre plantation : si vous créez un rang de vigne, vous devez espacer les pieds de 1,50 m à 2 m. Séparez-les de 2 à 3 m si votre plantation est adossée à un mur.

  1. Commencez par nettoyer l’emplacement en supprimant les mauvaises herbes.
  2. Creusez un trou suffisamment grand, d’environ 30 cm de profondeur et de largeur.
  3. Placez au fond du trou un mélange d’engrais pour arbres fruitiers et de fumier composté sec, puis recouvrez avec une partie de la terre que vous avez extraite, pour protéger les racines des pieds contre les risques de brûlure au contact de l’engrais.
  4. Placez votre pied de vigne dans le trou, en faisant en sorte que le point de greffe (caractérisé par un renflement du tronc) dépasse de 3 ou 4 cm le niveau du sol, puis remplissez le trou avec le reste de la terre extraite.
  5. Dressez un tuteur et attachez-y votre vigne, sans trop serrer.
  6. Une fois la vigne plantée, tassez la terre avec le pied, griffez-la légèrement et arrosez-la.

Conseil Mr.Bricolage : À savoir une fois votre plantation réalisée : les premières années, disposez un paillis, pour éviter que les mauvaises herbes ne s’installent et ne captent l’eau et les éléments nutritifs dont la vigne a besoin pour sa croissance.

 

 

Vous aimerez aussi :