En hiver, pendant les pics de froid ou les périodes de neige, les oiseaux du jardin sont menacés par la faim. Si les froids ou la neige se prolongent, beaucoup d’oiseaux peuvent mourir. Pour aider les oiseaux du jardin à passer ces périodes difficiles, il est conseillé de leur apporter de la nourriture et de l’eau.

Pourquoi nourrir les oiseaux du jardin ?

Les oiseaux du jardin se nourrissent de graines et d’insectes. Ils ont besoin de beaucoup d’énergie pour entretenir une température corporelle supérieure à 40°C. C’est d’autant plus important de nourrir les oiseaux du jardin en hiver alors que leur nourriture est en grande partie absente. Les oiseaux doivent donc produire beaucoup d’efforts pour trouver à manger à une époque de l’année où les journées sont les plus courtes. Dans ces périodes, les oiseaux peuvent passer leurs journées entières à chercher leur nourriture.

Les périodes de neige et de grand froid rendent la recherche de nourriture encore plus difficile pour les oiseaux. Un manque de nourriture prolongé peut entrainer leur mort par famine. Les oiseaux du jardin affaiblis par le manque de nourriture sont également plus vulnérables face à leurs prédateurs. Dès que les températures remontent ou que la neige a fondu, il faut cesser de distribuer de la nourriture aux oiseaux. Il faut éviter leur dépendance à l’homme et leur conserver leur caractère sauvage.

Comme la nourriture, l’eau est un besoin vital pour les oiseaux. Les longues périodes sans pluie et plus souvent les longues périodes de froid empêchent les oiseaux de boire. Dans ces périodes difficiles, il faut leur donner de l’eau dans des abreuvoirs ou des coupelles. S’il gèle, il ne faut pas hésiter à mettre de l’eau tiède plusieurs fois par jour.

Que donner à manger aux oiseaux du jardin ?

les melanges de graines et les boules de graisse permettent de nourrir les oiseaux du jardin en hiverIl vaut mieux nourrir les oiseaux du jardin de façon variée à différents endroits afin d’attirer un maximum d’espèces différentes. Les oiseaux du jardin comme le merle, l’étourneau, le pinson et le rouge-gorge se nourrissent au sol alors que la mésange et la sitelle mangent perchées.

Il existe des mélanges de graines vendues dans le commerce. Ces mélanges conviennent à la majorité des espèces présentes dans les jardins.

On peut également apporter de la graisse pour ses qualités énergétiques. Une couenne de lard gras suspendue fera le régal de beaucoup d’oiseaux. On peut aussi donner de la graisse de préférence végétale comme la margarine, ou animale, comme le suif de bœuf (vendu en boucherie) ou le saindoux. Mésanges, sitelles et pics seront au rendez-vous.
Il existe aussi des boules de graisse mêlée à des graines vendue en magasin. Elles sont présentées dans un petit filet à suspendre à une branche. Les passereaux et les moineaux seront aussitôt attirés et les graines qu’ils feront tomber au sol feront le délice du rouge-gorge. On peut très bien fabriquer ses propres blocs de graisse et de graines à la maison. Cela peut être une idée d’atelier pour les enfants qui observeront ensuite les oiseaux manger.

Le pain sec et broyé peut être donné aux oiseaux bien qu’il ait une faible valeur nutritive.

Les aliments de type noix comme les amandes, les noisettes, les arachides non salées ou les glands concassés attireront les chardonnerets.

Des fruits tels que des raisins, des tranches de pomme, de poire ou d’orange et de la banane séduiront étourneaux, merles et grives. Ces deux derniers apprécient même les pommes abîmées ou pourries.

Des restes de repas composés de riz, de pâtes et de pommes de terre cuits, de gâteaux rassis ou de croûtes de fromage peuvent également être donnés aux oiseaux.

A noter qu’il ne faut jamais donner de nourriture salée à des oiseaux.

Comment nourrir les oiseaux au jardin ?

pour nourrir les oiseaux du jardin en hiver une mangeoire sur pieds et couverte est idealeIl ne faut pas jeter la nourriture au sol. Cela évite de la laisser pourrir ou d’attirer d’autres animaux indésirables comme les rats et les pigeons.

Pour nourrir les oiseaux du jardin, il faut utiliser des mangeoires adaptées. Il en existe de nombreux modèles en magasin. Ces mangeoires permettent à différentes espèces de se nourrir. Une mangeoire suspendue donc mobile, avec de fins supports pour se percher ou s’agripper et un accès réduit aux graines, favorisera les espèces d’oiseaux de petite taille comme les passereaux.

La mangeoire doit être placée à bonne distance de la maison. Les oiseaux du jardin sont farouches et ont peur des humains et des chats. Les reflets des vitrages sont des pièges dans lesquels beaucoup d’oiseaux se font prendre et meurent en heurtant les vitres en vol.

La mangeoire doit être hors de portée des prédateurs. Ce sont les oiseaux qu’on veut nourrir… pas les chats.

La mangeoire doit être installée dans un espace découvert. Les oiseaux du jardin ont un naturel méfiant. Ils ont besoin en permanence de surveiller l’arrivée d’éventuels dangers. La proximité d’une haie ou d’un arbuste permettra aux oiseaux de s’y percher avant ou après s’être nourris.

L’idéal est d’installer des mangeoires en hauteur, sur un poteau, dans un arbre ou contre un mur.
La mangeoire doit protéger les graines de la pluie afin qu’elles restent toujours sèches.

Ne pas mettre trop de nourriture à la fois pour éviter qu’elle s’humidifie. Fractionner au besoin les repas en apportant matin et soir.

Pendant les périodes de froid, il ne faut jamais interrompre le nourrissage. Cela condamnerait les oiseaux qui s’habituent à être nourris.

Vous aimerez aussi :