Guêpes et frelons font partie des insectes les plus inquiétants au jardin. Très envahissants, ils deviennent une véritable gêne. En cas extrême, il devient nécessaire de les éliminer.

Se protéger plutôt que tuer

Comme tout être vivant, les guêpes et les frelons ont leur raison d’être. Ils sont utiles à l’équilibre de notre écosystème. On cherchera d’abord à s’en protéger plutôt qu’à les tuer. S’ils ne sont que quelques-uns et seulement de temps en temps, c’est supportable. Si les guêpes ou les frelons sont trop souvent présents ou si leur nid est trop près de la maison, on cherchera à les éliminer. C’est surtout le cas quand il y a risque pour la santé (cas d’allergie grave) ou en présence d’un jeune enfant.

Un piège à guêpes

Il est possible de tuer les guêpes et les frelons avec un piège spécifique vendu en magasin. Certains réalisés en verre comme autrefois peuvent même devenir un accessoire décoratif rétro. On peut aussi se fabriquer son propre piège à guêpes. Pour cela, on coupe une bouteille en plastique vide, un peu en dessous du resserrement vers le goulot. On retourne la partie goulot pour faire un entonnoir et on l’introduit dans la partie basse de la bouteille coupée. On verse un appât liquide composé de 25 à 30 cl de bière bon marché ou d’un mélange de bière et de cidre, de jus de pomme ou encore de sirop (cassis ou fraise mais jamais de menthe). Les guêpes comme les frelons attirés par l’appât s’introduisent par l’entonnoir et restent piégés à l’intérieur de la bouteille. Au bout d’un moment, les insectes épuisés tombent dans le liquide et meurent noyés.

Le piège à guêpes doit être régulièrement vidé, d’autant plus si les guêpes et les frelons sont nombreux à s’y faire prendre. L’accumulation d’insectes morts baignant dans le liquide provoquerait une fermentation rapidement nauséabonde et visuellement peu ragoûtante.

Si un seul piège ne suffit pas, vous pouvez en installer plusieurs répartis autour de la maison ou suspendus dans les arbres fruitiers.

Précautions à prendre avec un nid

entree-nid-frelon

Entrée d’un nid de frelons dans un trou de mur (source Hans/Pixabay)

Si les guêpes sont fréquentes et très nombreuses, c’est qu’un nid est situé à proximité de votre maison (trou au sol, arbre creux) ou sur la maison même (envers d’un volet, fente d’un mur, sous les tuiles…). Les frelons installent de préférence leur nid à distance des maisons habitées, souvent en haut d’un grand arbre. Si le nid est trop menaçant pour la famille. Il faut passer aux mesures plus radicales en le détruisant. Surveillez les va-et-vient des insectes pour repérer où est le nid avant l’intervention.

Soyez très prudent, la destruction d’un nid de guêpes ou de frelons ne s’entreprend pas à la légère. Les insectes agressés répliquent immédiatement en attaquant. Plusieurs piqûres de guêpes ou de frelons simultanées peuvent avoir des conséquences très graves, voire mortelles, en cas de sensibilité et d’allergie à leur venin.

Détruire un nid de guêpes

Il faut toujours intervenir une fois la nuit tombée. Tous les insectes sont alors revenus au nid et sont au repos. On utilise une bombe aérosol spécialement conçue pour détruire les nids. On trouve ces bombes aérosols en magasin. La plupart des produits proposés foudroient immédiatement les insectes aspergés qui meurent immédiatement.

nid-frelons

Nid de frelons sous un appentis (source 738020/Pixabay)

Avant de détruire un nid de guêpes ou de frelons soi-même, il faut commencer par bien repérer son emplacement. Il est prudent de rester à une distance de sécurité d’environ 3 à 5 mètres. Il faut vérifier si le nid est accessible et évaluer les éventuels moyens d’accès nécessaires (chaise ou marchepied, escabeau, échelle). Il faut aussi apprécier la taille du nid. Si le nid de guêpes ou de frelons est très important, il est plus prudent de faire appel à un professionnel.

L’intervention doit se faire de nuit, en suivant les indications précisées sur la bombe aérosol. Il ne faut pas hésiter à insister pour bien atteindre le cœur du nid si celui-ci n’est pas très visible (au sol, fente d’un mur ou arbre creux). Le lendemain il faut vérifier que plus aucune activité ne subsiste près du nid. Dans le cas contraire, il faudra recommencer l’intervention la nuit suivante.

On peut préférer demander l’intervention des pompiers ou d’un professionnel pour détruire le nid de guêpes ou de frelons. C’est souvent le cas quand le nid est trop important ou si il est situé trop en hauteur et inaccessible. L’intervention des pompiers est maintenant facturée et dans certains cas, ils refusent même d’intervenir. Il ne reste plus alors qu’à faire appel à un professionnel de la désinsectisation.

Source photo de couverture : Kloxklox_com/Pixabay

Voir toutes les solutions proposées pour tuer guêpes ou frelons et leur nid sur le site Mr-Bricolage.fr

A lire également :

Comment se protéger des guêpes et des frelons ?

Comment identifier guêpes abeilles et frelons ?

 

Enregistrer

Enregistrer

Vous aimerez aussi :