Vous souhaitez profiter de votre terrasse, de votre balcon ou de votre jardin en toute saison, vous prélasser sur un transat ou lire à la lueur d’une lampe de jardin même lorsque la température extérieure fléchit ? N’hésitez plus : optez pour un parasol chauffant. Voici quelques conseils pour vous aider à choisir un parasol chauffant adapté à votre environnement extérieur et à vos besoins.

Les différents modèles de parasols chauffants

Vous avez le choix entre deux modèles de parasols chauffants : le parasol chauffant à gaz, fonctionnant à l’aide d’une petite bouteille de gaz placée dans le socle de l’appareil, ou le parasol chauffant électrique.

Dans les deux cas, la température de l’appareil est réglable et permet de réchauffer une zone allant de 20 à 30 m2 selon la puissance du modèle choisi.
Il existe également deux formes de parasol chauffant : le parasol chauffant à poser sur une table et celui à poser au sol. L’amplitude du « rayon de chaleur » ne sera pas la même.

Quel que soit votre choix, vous devrez respecter les règles de sécurité : laissez toujours un espacement d’au moins 50 cm au-dessus du brûleur et de 60 cm sur les côtés, et tenez compte de votre taille pour choisir la hauteur de votre appareil, en particulier du dôme. Vous éviterez ainsi de vous brûler. Vérifiez également la stabilité du pied.

Comment choisir un parasol chauffant ?

parasol-chauffantPlusieurs critères sont à prendre en compte pour bien choisir son parasol chauffant :
1.    Le matériau. Les matériaux traditionnels sont l’inox et l’acier peint à l’époxy. L’inox est conseillé, car plus résistant.
2.    Le système de combustion. Le parasol chauffant à gaz est sensiblement plus puissant et moins cher à l’achat que le modèle électrique, mais dangereux si vous le placez sur un balcon. Vous pouvez également être incommodé par les émanations de gaz.
Le parasol chauffant électrique, plus sûr mais moins puissant, suppose que vous disposiez d’une prise à proximité. Notez que le modèle électrique ne rejette pas de CO2 et qu’il s’avère plus économique à l’usage que le modèle à gaz. Vous pouvez l’utiliser en intérieur et profiter d’une mise en route rapide, ce qui permet de réchauffer presque instantanément son environnement immédiat.
3.    La résistance au vent. L’ennemi des parasols chauffants, c’est le vent. Préférez les modèles parfaitement stables et équipés d’un dôme inclinable pour que la chaleur ne se disperse pas lorsque vous êtes exposé au vent.
4.    Le système d’allumage. Choisissez de préférence un modèle à allumage électronique, plus fiable et moins dangereux que l’allumage manuel.

Vous aimerez aussi :