Installer une fontaine dans son jardin répond à un objectif de décoration. C’est aussi le moyen d’offrir à la faune voisine un lieu pour se désaltérer. Si l’on en croit la mythologie japonaise, c’est proposer un domicile aux petites divinités.

Choisir une fontaine de jardin est essentiellement une affaire de goût. Voici différents styles de fontaines, que vous pourrez adosser à un mur ou bien placer au carrefour de deux chemins selon votre inspiration, le choix du matériau dépendant de votre budget.

Les matériaux des fontaines de jardin

Vous aurez le choix entre une fontaine construite en pierre naturelle, en pierre reconstituée, en fonte ou bien en résine :

  • La pierre naturelle. C’est le matériau traditionnel des fontaines, que le temps patinera et qui se prête facilement à l’ornementation et à la sculpture. Les fontaines en pierre naturelle ont le charme des vieilles fontaines que l’on trouve nichées au fond des jardins provençaux. Certains modèles s’accordent à des décors plus contemporains. Ce sont les fontaines les plus chères, mais aujourd’hui encore les plus recherchées pour leur noblesse et leur beauté.
  • La pierre reconstituée. D’un aspect très proche de celui de la pierre naturelle, elles ont l’avantage d’être sensiblement moins chères.
  • La fonte. C’est également un matériau classique qui traverse les époques. Peintes en vert ou couleur rouille, les fontaines en fonte se fondent facilement dans le décor végétal d’un jardin foisonnant. Elles se parent souvent de gracieuses arabesques ou de motifs champêtres et animaliers.
  • La résine. La fontaine en résine est très souvent accessible en prix. Elle prend au choix l’aspect de la fonte ou de la pierre.
mr-bricolage-fontaine-jardin-eau-pierre-reconstituee

Fontaine de jardin murale en pierre reconstituée

Différents styles de fontaines de jardin

Autrefois destinées à puiser l’eau, les fontaines de jardin sont aujourd’hui essentiellement décoratives. Voici quelques styles de fontaines :

  • Les fontaines murales. Elles sont surmontées d’un simple robinet qu’il suffit d’ouvrir ou de fermer, ou bien coulent en continu, l’eau étant propulsée en circuit fermé grâce à une petite pompe. Les premières sont avant tout utilitaires, les secondes exclusivement décoratives ;
  • Les fontaines zen. D’un style épuré et en pierre naturelle (on en trouve parfois en pierre reconstituée ou en résine), elles se présentent le plus souvent sous la forme de simples vasques superposées, faisant cascade. Les fontaines en bambou naturel (Shishi Odoshi) sont généralement réservées pour les jardins zen traditionnels ;
  • Les fontaines marocaines. Ce sont le plus souvent des fontaines en pierre naturelle, parfois en marbre, recouvertes de zelliges et ornées d’arabesques, semblables à celles que l’on trouve dans les jardins d’un ryad ou dans un patio. Certains modèles sont agrémentés d’un jet d’eau ;
  • Les fontaines à oiseaux. À la fois ornementales et destinées à l’usage des oiseaux et des insectes, elles sont constituées d’une petite vasque sur pied, en pierre, en fonte ou en résine.

 

Vous aimerez aussi :