Avant d’implanter du gazon dans votre jardin,  il est indispensable de bien préparer le terrain. Il faut aussi nourrir votre future pelouse avec des amendements et des engrais de fond.

Un certain nombre de travaux sont nécessaires pour la réussite de cette opération. Ainsi, pour en profiter durablement, vous devez absolument suivre les différentes étapes de cette préparation. Voici comment préparer le sol avant de semer votre pelouse.

Comment et quand labourer le terrain ?

la motobineuse ou le motoculteur pour préparer le terrain avant de semer son gazonAvant toute autre opération, vous devez préparer votre terrain en le labourant soigneusement afin d’aérer votre terre et de la rendre homogène. Au cours de cette étape, il s’agit de procéder à un nettoyage du terrain mais également à une suppression des mauvaises herbes, des déchets végétaux (feuilles), des pierres et des cailloux. Pour les mauvaises herbes, vous pouvez faire usage d’un désherbant ou les faire à la main, en utilisant les bons outils.

Pour réaliser cette étape indispensable  et disposer d’un sol sain pour accueillir votre gazon, il est conseillé de labourer à une profondeur minimum de 20 cm. Pour labourer, Un motoculteur à fraise rotative est le plus pratique, mais une bonne bêche pourra être utilisée, pour les petits terrains. Le labour de votre terrain doit être effectué une quinzaine de jour avant de semer pour que ce dernier puisse de stabiliser.

Une fois le terrain labouré, n’oubliez pas de le niveler ce dernier avec un râteau, pour obtenir un rendu final optimal. Il est possible de résoudre les problèmes d’irrégularités du sol en recourant à un apport de terre végétale et d’utiliser un rouleau vous permettant d’aplanir le terrain et  de tasser le plus rapidement.

Si vous vous y êtes pris suffisamment tôt, avant de semer, vous pouvez laisser les herbes indésirables lever. C’est ce qu’on appelle la technique du faux-semis. Les mauvaises herbes trouvant les conditions de levée idéale germent et lèvent rapidement. Vous n’avez alors qu’à passer un outil à main de type trident pour les déraciner. Elles sècheront et mourront rapidement, une fois leurs racines à l’air.

Engrais et amendements pour un sol plus fertile

Il est fortement recommandé un apport d’amendements calcaire et/ou organique. C’est particulièrement le cas pour ceux qui réalisent leur gazon juste après un chantier de construction. Un tel apport a l’avantage de rééquilibrer les qualités physico-chimiques de votre sol.

Votre sol a également besoin d’engrais de fond. L’ajout est essentiel pour un enrichissement de votre terrain en potasse et en acide phosphorique. Vous constituez ainsi un important stock d’aliments indispensable pour un développement harmonieux de votre gazon. Vous favorisez la durée de vie de votre pelouse en la rendant plus résistante à la sécheresse. Vous pouvez trouver facilement ce type de produit dans votre magasin spécialisés au rayon jardinage en demandant les conseils nécessaires à votre vendeur. Ensuite, il convient de suivre à la lettre les doses recommandées par les fabricants.

Pour obtenir un gazon impeccable, il est primordial de bien respecter ces quelques consignes. Si vous vous estimez que la tâche est trop rude et, vous pouvez aussi faire appel à un professionnel spécialiste de la pose de gazon.

Enregistrer

Enregistrer

Vous aimerez aussi :