Vous souhaitez être tranquille chez vous et éviter les intrusions dans votre  jardin ? Dans ce cas, la pose d’une clôture s’impose.

Mais avant de vous lancer dans un tel projet, posez vous les bonne questions ! Rassurez-vous clôturer son jardin n’est pas si difficile !

Avant la pose

Avant toute pose, veuillez à anticiper certains détails administratifs et certains préparatifs.

Demander un dépôt de permis de construire

Avant de commencer la pose et donc les travaux, il convient de se mettre en rapport avec sa mairie pour demander s’il faut ou non faire un dépôt de permis de construire ou une demande de travaux. Certaines communes demandent cette formalité et d’autres non. Quoi qu’il en soit, ce type de demande est assez simple à réaliser.

Choisir le type de clôture, les matériaux, les techniques

La première chose que vous devez faire, c’est de choisir les matériaux avec lesquels vous souhaitez réaliser votre clôture. Pour vous assurer sécurité et intimité, un mur en béton est la meilleure solution possible. Pensez toutefois à ne pas construire trop haut pour ne pas vous priver de la vue sur la rue. Une hauteur dissuasive suffit.

Si vous ne souhaitez pas vous lancer dans une construction aussi massive qu’un mur, ou si la réglementation de votre quartier ne le permet pas, d’autres manières de clôturer son jardin existent. Vous pouvez opter pour une clôture en bois et garder un charme naturel à votre jardin, avoir recours à des fibres naturelles (des brandes par exemple) qui permettront de donner à votre jardin un charme exotique, utiliser du grillage, ou encore utiliser des petits buissons, des arbustes ou des arbres,… Dans ce dernier cas, veillez toutefois à disposer un petit grillage au pied de vos plantations afin d’éviter d’attirer tous les compagnons à quatre pattes du voisinage.

poser-cloture

Clôture : des fondations à la pose

Une fois les vérifications faites et les démarches administratives réalisées, lancez-vous dans les fondations. Plus la structure que vous utiliserez sera lourde, plus profonde devra être la fondation. Si vous vous décidez pour un mur, vous ne pourrez pas faire abstraction de cette étape que vous réaliserez vous-même ou que vous ferez réaliser par un maçon.

Les autres types de clôtures plus légères peuvent être réalisés rapidement et de façon autonome. Les clôtures classiques avec poteaux et grillage, sont assez simples à mettre en œuvre. Il faudra au préalable bien penser à préparer le terrain (le désherber, l’égaliser), faire des trous dans l’alignement de votre terrain; de la limites séparative ou de la partie que vous souhaitez clôturer. Pour faire les trous louez une tarière thermique, vous y gagnerez beaucoup de temps !

Une fois les trous effectués, coulez au pied de chaque poteau de la clôture un carré de béton dans lequel vous positionnerez ce dernier. Une fois secs, les plots de béton ainsi constitués dans lesquels seront pris vos poteaux, seront prêts à recevoir le grillage. Le grillage doit être disposé tout au long de votre linéaire en le raccordant à chaque poteaux avec des ligatures. Si le grillage et souple, il est indispensables de relier l’ensemble avec des fils et des tendeurs à chaque extrémité pour uniformiser l’aspect de votre clôture.

N’hésitez pas à vous renseigner dans votre magasin, de très nombreuses solutions existent pour faire vous-même votre clôture.

 

Enregistrer

Vous aimerez aussi :