Clôture traditionnelle, brise-vues, claustras ou palissades : délimitez votre jardin avec classe !

Délimiter son terrain est essentiel. Outre l’aspect sécuritaire, l’esthétisme rentre en ligne de compte, en particulier si votre clôture est visible depuis l’intérieur de la maison ou depuis la terrasse. Opaques ou ouvertes, voici les différents types de clôtures à considérer pour votre jardin.

La clôture traditionnelle

Clôture traditionnelle

Clôture traditionnelle

Tout de bois vêtue, la clôture traditionnelle en bois allie charme et solidité. Il en existe trois types. La clôture à lisses ouvertes est la plus basique (lisses montées sur des poteaux), tandis que la clôture à claire voie offre un avantage esthétique.Celle-ci est composée de deux ou trois lisses horizontales mais également de planches clouées des deux côtés pour obtenir le même aspect de l’intérieur et de l’extérieur.

A claire voie, la clôture permet d’espacer ou de resserrer les planches pour occulter totalement la vue ou, au contraire, la laisser plus dégagée.Enfin, la clôture en piquets est certainement la plus “traditionnelle” visuellement, avec ses piquets taillés en pointe.

Si le bois n’est pas la seule option, elle est cependant la plus naturelle même si elle nécessite un entretien régulier à la lasure. Moins onéreux et plus facile à entretenir, la clôture en PVC fait également fureur.

Les brise-vues : pour une occultation harmonieuse

Canisse en roseau fendu

Canisse en roseau fendu

Si le grillage ou la clôture simple permettent de délimiter le terrain, ils ne suffisent pas à occulter la vue. Les brise-vues, ou pare-vues, constituent une bonne solution pour protéger votre intimité tout en conservant une harmonie de matières et de couleurs. Deux options s’offrent à vous : le naturel ou le synthétique.

Les brise-vues naturels sont montés sous forme de treillis, généralement vendus au rouleau, à fixer à la clôture ou au grillage. En plus du côté esthétique, selon le matériau choisi, l’occultation sera plus ou moins forte : pour une intimité quasi-totale, le bambou est recommandé, tout comme la brande de bruyère, tandis que les canisses de roseau ou les canisses d’osier laissent passer plus de lumière.

Le principal inconvénient du naturel : sa fragilité. Il faudra donc le remplacer quand celui-ci aura subi de trop gros dégâts dus aux intempéries.

Les brise-vues synthétiques offrent, eux, une plus grande résistance, mais leur aspect brut est souvent inesthétique. Un bon compromis semble donc atteint avec les brise-vues synthétiques imitant les tiges de roseaux, bien qu’une canisse en PVC classique soit plus économique. Vous pouvez également agrémenter votre brise-vue de végétation, avec des plantes grimpantes, des arbustes ou des bambous par exemple.

Claustras et palissades : des cloisons décoratives

Claustra en bois

Claustra en bois

Le claustra est une cloison légère et ajourée qui, en plus d’être décorative, permet de protéger des regards indiscrets. Généralement en bois, les claustras peuvent également être constitués d’éléments en terre cuite, en béton ou même en briques creuses, superposés de manière à laisser passer la lumière et l’air.

Si la pose d’un claustra est relativement simple, celle d’une palissade l’est également. Les panneaux pré-assemblés, généralement en bois, peuvent être pleins pour une occultation totale, ou ajourée pour laisser passer la lumière.

La fixation au sol dépend ensuite de l’exposition au vent et de la surface (terre, muret en pierre, etc.) : des ancres à enfoncer directement dans le sol, des platines de fixation ou un support à sceller dans des plots en béton. N’oubliez pas que s’ils habillent élégamment votre jardin, claustras et palissades en bois nécessitent un entretien régulier pour rester en bon état et ne pas pourrir.

 

cloture-brise-vue-jardin-palissade-claustra

Cliquez pour parcourir notre sélection de brise-vue, clôtures et claustras sur mr-bricolage.fr

Vous aimerez aussi :