A chaque pot ou jardinière d’extérieur son style mais aussi son matériau. Entre terre cuite, plastique, bois ou rotomoulé, il est important de connaître les avantages et les inconvénients de chacun de ses matériaux pour choisir ses pots et jardinières d’extérieur en connaissance de cause.

Jardinières et pots en terre cuite : pour des plantes bien aérées

les pots et jardinieres en terre cuiteLa terre cuite est poreuse : l’eau y pénètre donc facilement mais s’évapore aussi facilement sous l’effet du soleil.

Cette ventilation permet d’avoir des fleurs et des plantes, racines comprises, bien aérées en permanence et aussi bien drainées.

Si les pots et jardinières en terre cuite conviennent majoritairement à toutes les plantes, il faudra les éviter pour celles d’entre elles qui exigent un arrosage fréquent : car avec l’évaporation, il faudra arroser très souvent.

A noter que certains modèles sont aujourd’hui traités anti-gel.

 

 

Esthétiques et naturelles, les jardinières en bois

Les jardinières en bois sont idéales pour accueillir vos arbustes, conifères mais aussi taupières.

Les bois utilisés sont très variés : pin traité, noisetier, chêne, mais aussi bankirai, un bois d’Indonésie.

Attention, une fois votre arbre planté dans la terre, le bac ou la jardinière en bois sera quasi impossible à déplacer, à moins d’avoir prévu un plateau à roulettes pour l’accueillir.

 

Pots et jardinières en plastique : pour les plantes aimant chaleur et humidité

les pots et jardinieres en plastiqueLe premier avantage des pots et jardinières en plastique (en général du polypropylène), c’est qu’ils sont légers, souvent colorés et résistants aux UV.

Ils ont en plus un côté hermétique qui tient bien au chaud et à l’humidité les plantes et les fleurs. Ces contenants conviennent donc bien aux plantes qui apprécient chaleur et humidité comme le basilic par exemple. Attention en serre, l’effet chaleur sera redoublé, surtout si le pot est noir ou de couleur foncée.

A noter que la résine présente à peu près les mêmes qualités que le plastique mais permet de réaliser des contenants de plus grandes dimensions.

Les pots et jardinières en plastique rotomoulé sont fabriquées dans un un plastique qui a été moulé en une seule fois, sans colle ni soudure.

Cette technique de fabrication permet la réalisation des pots et des jardinières de grandes dimensions. C’est un peu le matériau du XXIème siècle pour l’extérieur, puisque tout en étant très léger, il est très résistant aux chocs, mais aussi aux gel et aux UV. Et comme le plastique, il nécessite très peu d’entretien, un simple nettoyage à l’eau et au savon.

Côté style, les contenants en plastique rotomoulé affichent des lignes épurées, ce qui ne convient peut-être pas à tous les jardins.

Vous aimerez aussi :