Il existe une règle importante que tout bon jardinier applique et qui permet d’obtenir de bons légumes sans produits chimiques. En effet, pour obtenir de bonnes récoltes, il convient d’associer les légumes dans le potager, et  au contraire d’éviter certains accords néfastes. Voici une liste des associations à réaliser ou à éviter.

 

Les différentes familles de légumes du potager

Les légumes de votre potager se répartissent en différentes familles :

association-legumes-jardin-potager

Crédit photo : Isfara – Pixabay

  •   les solanacées : pommes de terre, tomates, aubergines, piments, poivrons… ;
  •   les ombellifères : carottes, fenouil, céleri, cerfeuil ou persil ;
  •   les crucifères : radis, choux, navets ou encore cresson ;
  •   les légumineuses : haricots, fèves, lentilles, pois… ;
  •   les liliacées : ail, asperges, échalotes, oignons, poireaux, etc. ;

C’est à partir de ces familles que s’organisent les bonnes ou les moins bonnes associations de légumes au potager : ainsi, les ombellifères, les crucifères et les légumineuses font bon ménage, tandis que si vous mélangez liliacées, solanacées et légumineuses, vous pouvez craindre pour vos récoltes.

L’ail et la pomme de terre ne s’apprécient guère en dehors de l’assiette, alors que l’asperge et la tomate s’associent aussi bien au potager que sur une table.

 

Les bonnes associations de légumes pour votre potager

Voici quelques associations de légumes qui facilitent le développement, la croissance et la résistance des légumes entre eux :

  • la carotte, l’ail et le chou ;
  • la tomate, le poireau et l’oignon ;
  • l’aubergine, la betterave et l’épinard ;
  • le cornichon, le concombre et les haricots ;
  • le navet, le fenouil et les pois ;
  •   le radis, la laitue et la tomate ;
  •    la citrouille, la menthe et le radis ;
  •    la courgette, les haricots et les pois, etc.

 

Les associations à éviter au potager

Ne mariez pas ces légumes dans votre potager :

  • l’asperge avec la pomme de terre et les lentilles ;
  • l’oignon avec l’échalote et le piment ;
  • le poivron avec la fève et le poireau ;
  • l’échalote avec les pois et l’aubergine ;
  • la chicorée avec le chou et le fenouil ;
  •  la tomate avec le concombre et la betterave ;
  • le poireau avec la fève et les haricots, etc.

Sachez que les associations entre légumes amis vous permettront d’éloigner naturellement les insectes nuisibles, sans avoir à employer des pesticides. C’est l’un des principes fondamentaux pour profiter d’un jardin bio ou d’un potager en permaculture, la nouvelle manière de jardiner qui se développe !

Le recensement est un peu empirique : relevez vos propres observations sur les compagnonnages bénéfiques et ceux qui s’avèrent néfastes pour vos récoltes.

Vous aimerez aussi :