Aimer vos arbres ne consiste pas seulement à profiter de leurs ombres bienveillantes en été, ou de leurs fruits sucrés et charnus, mais aussi de les surveiller et de les soigner en veille de printemps…

Ramassez les feuilles mortes

Si ce n’est déjà fait à cette époque de l’année, ratissez, sous les arbres, pour les ramasser et brûler ces dernières si l’arbre portait des maladies.

Dans le cas contraire, elles peuvent enrichir le compost

Supprimer tous les fruits momifiés

Ôtez ses fruits sur l’arbre est impératif, il constitue, en effet, un foyer d’infection important qui pourrait causer l’apparition de maladie à la saison prochaine.

Faite les tomber en vous aidant d’un bâton.

Brossez l’écorce de vos arbres

Grattez l’écorce du tronc et les branches à l’aide d’une brosse en fer. Ceci a pour but d’éliminer toute trace de mousse et de Lichen dont la présence est annonciatrice de parasites.

Cicatrisez les petites plaies

Durant ces opérations de nettoyage vous repérerez immanquablement des plaies, curetez en profondeur avec un outil bien propre et appliquez un cicatrisant de type goudron de Norvège ou mastic.

Faite de même avec toutes les coupes produites par vos opérations d’élagage…

Réalisez un traitement d’hiver ou de fin d’hiver grâce à l’huile blanche

C’est le traitement d’hiver par excellence, elle permet l’élimination de tous les parasites installé dans les creux de l’écorce des arbres et prévient l’apparition de parasites.

Ce produit, composé essentiellement d’huile blanche de pétrole est assez corrosif, diluez le soigneusement et n’augmentez pas la dose indiquée.

La pulvérisation s’opère une première fois en décembre et une deuxième fois en février en diminuant le dosage.

Pour ou contre la bouillie bordelaise ?

Ce n’est pas le produit miracle mais il est vrai qu’une bonne pulvérisation de bouillie bordelaise en février, avant le débourrement, constitue une mesure efficace contre la tavelure, la cloque et le mildiou.

Surtout si il elle vient en renfort de celle pratiquée à l’automne, à la chute des feuilles…

Et pour terminer, un nuage de lait ?

Très efficace également pour lutter contre les parasites et les maladies, le lait de chaux constitue un traitement d’hiver efficace généralement réservé aux arbres fruitier…

Un peu compliqué à préparer, il existe sous une forme prêt à l’emploi, le blanc arboricole…

Vous aimerez aussi :